Loading
Les consulats à Valence en Espagne

Immobilier : Quels sont les meilleurs quartiers où investir à Valence ?

Chaque année, de nombreux investisseurs étrangers se tournent vers Valencia. Et ce, quelque soit le projet : résidence principale, résidence secondaire, investissement locatif.

La situation géographique, le climat, le potentiel touristique, la qualité de vie… les atouts sont nombreux.

Depuis plus de 4 ans, avec Expat-Valencia, j’ai déjà accompagné de nombreux projets jusqu’à leur terme : retraités cherchant une résidence principale, familles cherchant une résidence secondaire pour les vacances, investisseurs cherchant du rendement locatif (touristique, étudiant ou longue durée).

Quelque soit le projet, une question revient souvent lorsque l’on me contacte : Quels sont les meilleurs quartiers où acheter à Valencia ?

Les critères géographiques recherchés par les expatriés

Globalement, les expatriés ciblent 3 secteurs : proximité des plages, proximité du Turia et proximité de centre historique.

Évidemment selon le profil de chacun, les critères ne seront pas les mêmes.

Un investisseur voulant faire de la location étudiante, cherchera un logement à proximité des universités.

Un investisseur voulant faire de la location touristique cherchera un logement à proximité du centre historique ou des plages.

En outre, il faut aussi prendre en compte le budget disponible et le type de bien recherché.

Si l’on connait mal la ville, il sera difficile de trouver le meilleur endroit possible.

Les meilleurs quartiers où investir à Valencia

Ruzafa

Ruzafa est l’un des quartiers à la mode de Valence. Il attire à la fois, les expatriés et les investisseurs.

Les expatriés tout d’abord, car il s’agit d’un quartier vivant situé à proximité du centre historique.

Les investisseurs voulant faire de la location touristique, car c’est un quartier recherché par les touristes (nombreux bars et restaurants).

Le souci de ce quartier bourgeois-bohème : les prix y sont maintenant assez élevés, et il devient plus difficile d’y trouver le graal (l’aticó avec terrasse).

Cela reste cependant une valeur sûre.

Monte Olivete et En Corts

Quartiers situés juste en dessous de Ruzafa, à proximité du Turia et de la Cité des Arts et des Sciences.

Les prix y sont encore abordables et il suffit de traverser l’avenue Peris e Valero pour rejoindre Ruzafa.

La finalisation de la future ligne 10 du métro va revaloriser le quartier. Il reste donc encore un peu de temps pour faire de bonnes affaires.

Secteur à privilégier pour les acheteurs cherchant une résidence principale ou secondaire, près de Ruzafa.

L’Olivereta et la Saïda

Pour ceux qui recherchent la proximité avec le Turia et le centre historique, L’Olivereta et la Saïda sont de bonnes options.

Les prix sont plus accessibles que dans le discrict de Ciutat Vella, et surtout c’est beaucoup plus calme.

Dans l’Olivereta, je vous recommande de regarder du côté des quartiers de Nou Moles : proche du Turia, de la ligne de métro menant à l’aéroport et aux plages, prix abordables. Quartier idéal pour les expatriés.

La Saïda est intéressante, car elle se trouve juste en face du centre historique, sur l’autre rive du Turia. Deux quartiers à privilégier dans ce district : Trinitat (proximités des universités, grands espaces verts), et Morvedre (juste en face des Torres de Serrano). Un district pouvant donc satisfaire à la fois les expatriés et les investisseurs.

Camins al Grau

Un district avec un fort potentiel. Il est situé entre la marina, les universités, le Turia et le centre historique. Que demander de plus ?

En 30 minutes l’on peut rejoindre l’aéroport, sans changer de ligne de métro. Et en moins de 10 minutes, l’on peut rejoindre le centre historique (Colón, Xativá).

Camins al Grau est un district qui peut donc convenir aussi bien aux investisseurs qu’aux expatriés. La plupart des quartiers du district offrent un prix du m2 à moins de 1800€/m2, ce qui est très intéressant de part la situation du quartier.

Le Cabanyal Canyamelar
Façade du Cabanyal

Poblats Maritims

Si on recherche la proximité avec les plages de Valence (Malvarrosa, Patacona, las Arenas).

Le quartier ayant le vent en poupe, c’est le Cabanyal. Ancien quartier de pêcheurs, situé en première ligne de plage et étrangement longtemps laissé à l’abandon.

Depuis 2 ans, le quartier est en pleine réhabilitation. Prix bas, beaucoup de potentiel, il attire principalement les investisseurs étrangers (plus de 90% des achats). Le futur Ruzafa de Valence, avec le risque de gentrification allant de pair.

Conséquence, les prix grimpent en flèche. Il devient de plus en plus difficile de trouver des biens à moins de 100.000€ (hors frais de rénovation).

Natzaret est un quartier du district encore très abordable. Mais il souffre pour l’instant de nombreux handicaps : quartier très populaire, proximité du port marchand, très mal desservi par les transports en commun.

Par conséquent, les prix sont très bas. On peut y trouver des appartements à moins de 50.000€. A terme, le quartier sera surement réhabilité comme celui du Cabanyal. Mais dans combien de temps ? Difficile à dire.

Et en dehors de Valence ?

Il peut être intéressant de regarder aussi aux alentours de Valence.

Plusieurs possibilités : Paterna, Mislata, Burjassot, Moncada, Betera, L’Eliana…

Toutes ces communes possèdent une station de métro. On peut donc rejoindre facilement Valence, sans avoir besoin de prendre la voiture et ce en maximum 30 minutes.

De plus, si l’on recherche une villa avec piscine, si l’on veut être au calme, ou si l’on a un budget limité, l’on trouvera plus facilement en dehors de Valence.

Si vous êtes un futur expat souhaitant s’installer à Valencia, ou un investisseur, utilisez nos services. Vous gagnerez du temps et de l’argent.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.