Accueil » Tout savoir sur les traditions de Noël à Valencia
Conseils pour les voyageurs Hiver L'essentiel avant de partir Tous

Tout savoir sur les traditions de Noël à Valencia

Les traditions de Noël à Valencia

Tu vas passer les fêtes de fin d’année à Valence ? Peut-être veux-tu en savoir un peu plus sur les traditions de Noël à Valencia.

En effet, chaque pays à ses propres traditions, et l’Espagne ne fait pas exception. L’Espagne étant divisée en différentes communautés autonomes, il y a même parfois des particularités régionales (Le Tío Nadal en Catalogne par exemple).

Voici donc un lexique des traditions de Noël et Nouvel An à Valencia.

En bonus, les 7 moments importants durant les fêtes de fin d’année, regroupés entre le 22 décembre et le 6 janvier.

Oh Oh Oh !

Árbol de Navidad

Un incontournable des fêtes de Noël.

La tradition du sapin de Noël, sous la forme que l’on connait (boules, guirlandes, étoile, lumières) date de la fin du XIXème siècle en Europe.

L’origine est germanique et sous l’impulsion de la noblesse européenne, la tradition a gagné l’ensemble des pays européens.

En Espagne, c’est une princesse russe (mariée en secondes noces à un aristocrate espagnol) qui en 1870 a fait installer le premier arbre de Noël à Madrid, en l’occurence un sapin.

Majoritairement dans le monde on parle d’arbre de Noël. Mais en France, on est pointilleux donc on parle d’un sapin (abeto ou pino en castellano).

Buñuelos de calabaza

Une gourmandise de la période hivernale et donc des festivités de fin d’année. Quoique tu pourras aussi en trouver lors des Fallas.

Si tu aimes le chocolat chaud et épais, il sera soit accompagné de churros, soit de buñuelos de calabaza (beignets de potiron).

Il faut reconnaitre que comme le beignet est frit, on ne sent absolument pas le goût du potiron. Et encore moins si on vient de le tremper dans le chocolat chaud.

Mais bon, faut bien trouver un moyen de recycler les potirons, en dehors de la soupe.

Si tu veux en faire chez toi, voici une recette typique.

Carbón (charbon)

Si tu trouves au pied de ton sapin, un petit sac de “charbon”, c’est que vraiment tu n’as pas été très sage durant l’année écoulée.

En Espagne et à Valencia, le “carbón dulce” ou “carbón de Reyes” est une sucrerie ressemblant à des petits morceaux de charbon.

C’est noir, c’est dur et c’est très sucré.

Amusant à offrir pour plaisanter. Sinon tu peux largement t’en passer.

Carbón de Reyes

Cava

En France on préfère sortir le champagne pour les fêtes. En Espagne il y a le cava, et ce depuis la fin du XIXème siècle. C’est donc relativement récent.

Ce vin mousseux est produit dans différentes communautés espagnoles. Mais par ici, il vient de Requena et Cheste, dans la province valencienne.

D’un point de vue élaboration, c’est la même méthode que pour le champagne. Cependant on utilise principalement des cépages espagnols (Macabeo, Xarel·lo et Parellada).

Sur les tables de Noël et Nouvel an, tu trouveras surtout du Cava de Guarda (+ de 9 mois de maturation) ou du Cava de Guarda Superior (+ de 18 mois de maturation).

Je te conseille de tester, c’est une bonne alternative au champagne français.

Cesta de Navidad

Le panier garni de bonnes choses caloriques (charcuterie, vin, sucreries…).

Il est souvent offert dans les entreprises aux salariés (tradition espagnole remontant au XIXème siècle).

En théorie il n’y a pas d’obligation d’offrir un panier garni aux salariés.

Mais en pratique, depuis un jugement du Tribunal Suprême en 2016, il est obligatoire d’offrir un panier si c’est une coutume habituelle dans l’entreprise.

En gros, si ton entreprise n’a jamais offert de panier, elle n’a pas d’obligation d’introduire cette tradition. Mais si, c’est le cas depuis de nombreuses années, elle ne peut pas mettre fin à la tradition sans négocier avec les salariés.

On ne peut pas non plus, faire soudainement un panier au rabais (une boite de thon à la place du jambon Serrano).

Oui, on ne plaisante pas avec le panier garni en Espagne 🙂

Tu peux aussi trouver des paniers garnis ou des boites garnies dans les grandes surfaces.

Culotte rouge

Une tradition qui remonte au moyen-âge.

Il est de coutume de porter de la lingerie rouge, le jour de l’an.

Il semblerait que cela puisse apporter la bonne fortune pour l’année suivante.

À mon avis, cela sera plus efficace sur son compagnon, que sur la chance 🙂

Expo Jove

À Valencia, c’est une foire attendue par les enfants.

50.000 m2 de la Feria de Valencia (pavillons 6 7 et 8) accueillent la Foire de l’Enfance et de la Jeunesse du 26 décembre 2021 au 4 janvier 2022.

Au programme : activités et ateliers, théâtre, musique, jeux, animations, exposants (loisirs, jeux, vêtements, nourriture, sport, éducation…)

De quoi occuper les enfants ou petits-enfants pendant une ou deux journées, pendant les vacances.

Pas besoin de me remercier 🙂

Feria de Navidad

La fête foraine de Valencia est une tradition lors des festivités de Noël et Nouvel An.

Elle débute habituellement entre début décembre et mi décembre et dure jusqu’à fin janvier.

Pour la trouver, il faut aller près du port de Valence (au croisement de l’Avenida Ingeniero Manuel Soto et de l’Avenida de Francia.)

Flor de Pascua

Un cadeau qui fait toujours plaisir et qui sent bon les fêtes de fin d’année. La Flor de Pascua, on la connait sous le nom de Poinsettia ou Étoile de Noël.

Une jolie plante, avec de larges feuilles vertes et rouges. Bref, les couleurs traditionnelles de Noël. Tu en trouveras partout : en jardinerie, en grandes surfaces, chez ton fleuriste.

Les municipalités s’en servent aussi souvent pour décorer les ronds points.

Si tu as un minimum la main verte, tu peux facilement garder ta Flor de Pascua d’une année sur l’autre.

Flor de Pascua

Jamón

Toute famille valencienne doit avoir un jambon ibérique ou un jambon Gran Reserva à découper chez soi pour les fêtes.

Si tu veux faire des folies, tu te tourneras vers un jambon Pata Negra Bellota entier (en échange d’un rein ou d’un bras). Ce jambon est issu d’un porc ibérique aux pattes noires et nourri en pleine nature avec des glands et de l’herbe.

Si tu es plus raisonnable, tu auras quelques tranches épaisses comme du papier cigarette de Jamón de Pata Negra de Cebo (sans devoir vendre un rein). C’est le même porc mais nourri à la ferme.

Si tu fais partie du commun des mortels, tu te tourneras vers du Serrano (Gran Reserva), issu d’un porc blanc (plutôt rose avec de la boue).

Tu peux trouver du jambon bellota en grande surface, mais si tu veux vraiment de la qualité tu trouveras les bonnes adresses dans mon article sur les cadeaux à offrir.

Kilos

Conséquence directe de passer les fêtes à Valencia.

Entre le repas du 24 décembre, celui du 25 décembre, celui du 31 décembre, le Nouvel An, les Rois Mages (Roscón) et autres tentations, il faut cacher ta balance.

Il y a un petit espoir si tu n’as pas de la famille valencienne, avec une ou plusieurs abuelas.

Sinon, faudra enchainer les repas en famille, terminer les restes et attendre avec impatience la mi janvier.

Après il restera quelques mois pour la traditionnelle “Opération Bikini”.

Marché de Noël

Légende urbaine à Valencia.

Personne n’a jamais vu un marché de Noël à Valencia.

Sauf un valencien qui n’est jamais sorti de la Communauté Valencienne.

Dans ce cas, il aura des yeux émerveillés devant un préfabriqué de chantier, vaguement décoré et hébergeant des produits bas de gamme chinois.

Les voyageurs auront des larmes aux yeux en pensant aux marchés de Noël d’Alsace, d’Allemagne, d’Autriche…

Villancicos

Les fameux chants de Noël.

En Espagne et Valencia on trouve pêle-mêle : Feliz Navidad, Campana sobre campana, Mi burrito Sabanero, Arre borriquito, Los peces en el rio, Hacia Belén va una burra… Je te passe la playlist Spotify 🙂

Il y a évidemment aussi des chants de Noël en Valencien.

Tu as des concerts organisés à Valencia durant les fêtes.

Feliz Navidad, prospero año y felicidad !

Le 22 décembre : La loterie de Noël

En France, la Française des jeux organise le Grand Loto de Noël le 25 décembre. En Espagne, le Sorteo de Navidad c’est le 22 décembre.

En France, on ne se prend pas la tête, niveau organisation : le jackpot, de 15 millions d’euros, du Grand Loto de Noël se remporte ou se partage !

“Si vous êtes le seul joueur à avoir trouvé les 6 bons numéros, à vous le jackpot exceptionnel dans son intégralité ! Si vous êtes plusieurs joueurs à avoir trouvé les 6 bons numéros, il sera partagé entre chaque gagnant au rang 1.” dixit le site officiel de la FDJ.

Le tirage est expédié en 2 minutes. Ce qui intéresse le joueur français, c’est d’être le seul à empocher les 15 millions. Le reste est sans importance.

En Espagne, c’est totalement différent. Déjà, c’est une tradition qui remonte à 1812.

Ensuite, la somme en jeu, pour le jackpot (Le Gordo) : 4 millions d’euros. C’est beaucoup moins qu’en France.

Mais en plus, il y a une subtilité, totalement incompréhensible pour un non-initié. On ne coche pas des numéros, on choisit un numéro de 5 chiffres.

Le grand jeu des Espagnols étant de chercher son numéro fétiche. Par exemple le 02121 ou le 02212.

Le problème étant que tous les numéros ne sont pas forcément disponibles dans sa commune.

Pour rajouter une couche, il y a 170 séries de numéros, et de chaque numéro on imprime 170 “billetes”. Chaque billet est lui-même divisé en 10 decimos.

Ainsi pour gagner les 4 millions d’euros, il faut avoir acheté le billet complet. Si on a acheté qu’un ticket de la souche (un decimo), on gagnera donc que 400.000€ maximum.

Le montant du decimo n’est d’ailleurs pas donné: 20€. Il faudra donc mettre 200 € si on veut gagner les 4.000.000€.

Bon là, on arrive encore à suivre à peu près. Sauf qu’ils ont rajouté en plus du gordo, le deuxième premio (125.000€ au gagnant du decimo), le troisième premio, le quatrième premio, le cinquième premio, les centaines du premier premio, du deuxième premio…

Le tirage au sort est télévisé, et il faut compter plus de 4 heures pour le suivre en intégralité. Ah c’est autre chose qu’en France, je vous avais prévenu !

Petite cerise sur le gâteau, si vous avez la chance et le bonheur de gagner une partie du gordo (400.000€), il faut savoir que l’Hacienda (les impôts) partageront avec vous, la joie d’avoir gagné. En effet, ils prendront au passage, 76.000€ d’impôts. Il vous restera donc 324.000€ net.

Dans son infinie bonté, l’Hacienda laisse tranquille ceux qui gagnent le quatrième premio et les tirages en dessous.

Moi, j’ai lâché l’affaire, mais à priori cela passionne toujours les Espagnols et les Valenciens. Il suffit de voir les queues pour obtenir son numéro devant les boutiques officielles.

Et puis surtout c’est convivial, comme beaucoup de choses en Espagne. On est fier de voir le Gordo gagné dans sa ville.

Le 24 décembre : Noche Buena

Là, on innove pas trop depuis des lustres. On célèbre la naissance du petit Jésus.

Le 24 décembre, c’est donc aussi le réveillon de Noël à Valencia. Sauf que l’on appelle cela la “Noche Buena” (bonne nuit).

Il y a pas vraiment de plats traditionnels, mais on retrouve souvent les mêmes sucreries : mantecados, polvorones, turrones, le mazapan. Chaque sucrerie vient à l’origine d’un endroit différent d’Espagne.

À l’heure actuelle, on retrouve cependant ces friandises dans toute l’Espagne au moment de Noël.

Yemas de Santa Teresa
  • Le turron d’Alicante et Jijona : La plus valencienne des friandises de Noël. Une version est proche du nougat. Mais il en existe maintenant différentes variantes qui s’éloignent largement du nougat que l’on connaît.
  • Peladillas : Des amandes enrobées de sucre typiquement valenciennes (Casinos). Proche de nos dragées.
  • Les Yemas de Santa Teresa (Avila) : Les ingrédients pour 4 convives : 12 jaunes d’œuf, 180 gr de sucre, 1 branche de cannelle, 1/2 écorce de citron, 100 gr de sucre glace et de l’eau . Que des bonnes choses naturelles donc.
  • Le mazapan de Tolede : Du miel, des amandes, des œufs et du sucre. Encore des ingrédients naturels. C’est une pâte d’amandes ou massepain.
  • Mantecados et Polvorones d’Estepa (Seville) : Biscuits sablés à base de saindoux (manteca), parfumés à la cannelle ou au zeste de citron. Le polvorón est une variante avec davantage de farine, ce qui explique qu’il se désagrège en le mangeant. Pour moi, cette friandise indigeste est un complot hourdi par les fabricants de cava, afin d’augmenter les ventes de bouteilles.
  • Guirlache d’Aragon : C’est une variante de turrón. Des barres d’amandes enrobées de miel, et de sucre anisé.

Moi, j’ai une préférence pour les yemas et le mazapan. J’évite avec précaution les mantecados et surtout les polvorones.

Mazapanes

Le 25 décembre : Noël

Le Père Noël n’est pas le personnage le plus important des fêtes de fin d’année en Espagne. Il est largement supplanté par les Rois Mages. Mais avec le temps, il commence à se faire une petite place.

Ainsi, il arrive maintenant fréquemment que les enfants optimisent les probabilités en écrivant au Père Noël et aux Rois mages. Deux fois plus de chance d’obtenir le bon cadeau.

Au marché de Noël de la Cité des Arts et des Sciences de Valence, il y a d’ailleurs deux boîtes aux lettres.

Il faut dire que les Rois Mages n’apportent les cadeaux que le 6 janvier, et que la rentrée scolaire est le lendemain.

Une belle escroquerie lorsque l’on est un enfant, puisque l’on a tout au plus, une journée pour s’amuser avec ses cadeaux. Pour éviter cette frustration, il est maintenant courant que le Papa Noël arrive avec une partie des cadeaux avec un peu d’avance.

Pour les adultes, Noël est la deuxième étape du marathon gastronomique : Réveillon de Noël, Noël, Réveillon de la St Sylvestre, Jour de l’an, 5 janvier et 6 janvier.

Courage !

Réservez votre hôtel à Valencia

Le 28 décembre : Jour des Innocents

C’est l’équivalent du 1er avril en France, sauf que l’on accroche un bonhomme en papier dans le dos.

La date commémore le massacre des enfants de Bethléem de moins de deux ans ordonné par Hérode (selon l’évangile de Matthieu 2-16). Pas très gai comme commémoration. Comme souvent, il y a aussi un reliquat de rites païens comme la fête des Fous.

En Espagne, on a gardé le côté festif de la fête des fous, et c’est donc resté comme le jour des plaisanteries et des canulars.

Si vous regardez la télévision espagnole, ou lisez les journaux le 28 décembre, ne vous étonnez pas de tomber sur des nouvelles “surprenantes”.

Rien à craindre sur Expat-Valencia. À priori.

Le 30 décembre : Course de la Saint Sylvestre

Si tu as un peu abusé niveau calorie pour Noël, tu as une occasion de limiter les dégâts.

À Valence est organisée, chaque 30 décembre, la San Silvestre Popular Valenciana. Nous en sommes déjà à la 38ème édition de cette course populaire.

En fait, il y a deux courses. Une pour les compétiteurs (environ 600) qui vont s’affronter sur le parcours de 5300 mètres. Et une pour ceux qui veulent s’amuser et se divertir (la majorité des 17000 participants).

Le parcours est identique, sauf que dans le second cas, on est souvent déguisé et l’on va à un rythme très tranquille.

L’édition 2021 devrait avoir lieu, si le Covid fait pas des siennes comme en 2020.

Le 31 décembre : La Saint Sylvestre / Noche Vieja

À Valence (et en Espagne), l’une des traditions est de manger 12 grains de raisin (doce uvas en castellano), un à chaque coup de minuit sonnant au carillon.

Cette coutume remonterait à 1909, lorsque des vignerons d’Alicante pensèrent que ce pourrait être un moyen de remédier au surplus de production de cette année-là. Dans la communauté valencienne, on a pas de pétrole, mais on a aussi des idées.

Après le douzième coup de minuit, on peut faire la fête, notamment Plaza del Ayuntamiento à Valence. Pas en 2020, la place sera interdite au public.

Pensez à acheter les grains de raisin avant les 12 coups de minuit. On en trouve même en boite et sans pépins.

En 2021, on pourra joyeusement avaler les 12 grains de raisin, chez soi, et non pas sur la Plaza del Ayuntamiento. Le Covid ayant fait encore des siennes comme en 2020.

Le 5 janvier : La Cabalgata

Ils arrivent enfin ! Je parle des Rois Mages.

Le 5 janvier c’est la Cabalgata de los Reyes, le défilé des Rois Mages.

À Valence, ils partent de la Marina de Valence et rejoignent le centre-ville dans un long défilé festif. Tout au long du parcours, les enfants peuvent espérer attraper les friandises qui sont jetées depuis les différents chars.

Dans les villes alentours aussi, vous pourrez assister à un défilé similaire et tout aussi festif.

Normalement les Rois Mages terminent leur parcours sur la place pour distribuer les cadeaux.

Comme il y a souvent beaucoup d’enfants et seulement 3 Rois Mages, il faudra attendre le lendemain matin pour découvrir les cadeaux laissés par les Rois Mages.

Pour les parents, on arrive au bout du marathon gastronomique.

En 2021, les chances sont réelles de voir une vraie cabalgata à Valencia et dans les communes valenciennes. Si le Covid ne fait pas des siennes comme en 2020 !

Le 6 janvier : Los Reyes Magos

Deux choses sont prévues le 6 janvier.

Pour les enfants, ils vont savoir ce que les Rois Mages ont apporté durant la nuit. S’ils n’ont pas été sages, il y a le risque d’obtenir comme cadeau du “charbon” (carbón).

En 2020 les Rois Mages avaient en plus ajouté le Covid19.

Du coup en 2021, les valenciens ont fait bien attention : masque, gestes barrières, vaccination. On devrait éviter le charbon et le Covid 19.

Pour les parents, il y a le Sorteo du Niño. C’est la seconde chance, si l’on a pas gagné lors de la loterie de Noël. Le jackpot est moins important, mais le processus est toujours aussi alambiqué. Moi, j’ai encore lâché l’affaire, mais à priori cela passionne toujours les Espagnols et les Valenciens.

Petits et grands en profitent également pour manger une part de Roscón de Reyes. La version espagnole de notre galette des rois. En version brioche avec des fruits confits et de la crème.

Le lendemain, les vacances sont finies pour tous et toutes. On peut alors mettre en pratique les bonnes résolutions : salle de sports, arrêter de fumer, venir vivre à Valence


Si tu as trouvé que cet article était particulièrement bien rédigé, exhaustif et donnait envie d’ouvrir un marché de Noël à Valencia, merci de donner ton avis sur Google

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

6 Commentaires

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Génial cet article ! Toutes les infos sont super intéressantes. Merci beaucoup ! En même temps, je dévore vos contenus chaque semaine depuis que je vis à Valencia avec ma petite famille

  • Toujours un régal de suivre la newsletter , un grand merci. On doit venir pour les fêtes mais nous ferrons un stop d’une journée en france avant avec donc un test covid qui datera de 86h. Sera t-il encore valable? si non pourras t-on faire simplement un test antigénique pour arriver à valencia depuis Paris?
    buenas noches
    betty

    • Merci pour le compliment. Vous souhaitez venir en avion ou en voiture ? Si c’est en voiture, il y aura pas besoin de test PCR. Si c’est en avion et que votre test PCR est de plus de 72h, ils vous feront surement un test antigénique à votre arrivée à l’aéroport.