Guiris et Valenciens Portraits d'expatriés Tous

Portraits d’expatriés : Nelly Tran Hoang

Portraits d’expatriés donne la parole à des expatriés venus s’installer sur Valencia et ses alentours.

Chacun vivant l’expatriation différemment, je trouve qu’il est intéressant de comparer les expériences et le ressenti de chacun. De plus, ces témoignages peuvent également apporter des réponses aux visiteurs qui hésitent à franchir le pas.

Cette semaine, je laisse la parole à Nelly Tran Hoang.

Nelly et son compagnon Fabien se sont installer à Valencia en septembre 2019, avec comme projet d’ouvrir une pâtisserie française : Passage à Paris (Calle Doctor Sumsi 29, Valencia).

Ce nouvel établissement doit ouvrir ses portes fin septembre 2020 (plus ou moins, on est à Valencia).

Je pense que cela fera un bon plan à rajouter dans les rubriques d’Expat Valencia. En tout cas j’irai y faire un tour prochainement.

Mais revenons à nos moutons, je laisse la place à Nelly 🙂

D’où viens-tu, et que fais-tu ?

Je suis née en région parisienne et j’y ai vécu toute ma vie.

Mon père est d’origine vietnamienne, d’où mon côté légèrement typé 🙂

En bref … j’étais analyste commercial à la SNCF et j’ai rencontré mon mari dans sa première boutique alors que j’étais cliente et lui à la caisse en 2001 !!!

Si on fait un petit point en 2019 ça donne 2 enfants et 1 boutique à Rueil Malmaison puis une autre à St Maur des Fossés.

On décide alors de tout quitter pour nous installer à Valence et mettre à profit notre expérience pour apporter un peu de bonheur à tout les amateurs de la pâtisserie française.

Le concept étant de proposer une sélection des classiques de la pâtisserie française dans un décor parisien et avoir l’impression de voyager à Paris un instant.

Mon mari fabrique tout lui même d’où l’idée de vous proposer plus de produits sur notre site web en click and collect 48h. Une alternative pour pouvoir mieux gérer la fabrication tout en satisfaisant les clients.

Pas trop difficile de quitter la France ?

Surtout pour les enfants ! la première année n’a pas été facile … nous avons vécu en plus le confinement ! Mais aujourd’hui tout va bien ils ont des amis et sont plutôt contents. Une fois la barrière de la langue passée ce sera encore mieux …

Pour nous c’était vraiment une volonté de quitter la France, nous adorons notre pays mais nous ne nous sentions plus en sécurité et nous recherchions le soleil et la mer car vivre dans la grisaille affecte beaucoup le moral.

Pour la famille et les amis, les premiers temps c’est un peu difficile mais on se rend vite compte qu’on profite 2 fois plus quand on les voit et puis en avion c’est très rapide.

Crédit photo : @julie_stor (Julie Strodiau)

Est-ce que tu parlais espagnol avant de t’installer en Espagne ?

Nous avons appris les base au collège autant vous dire que c’est extrêmement loin !!! Donc je considère que nous sommes partis de zéro … Nous nous sommes inscrits à 6 semaines de cours intensifs dans une école au centre de Valence.

Cela nous a permis de nous débrouiller dans la vie courante, à côté de ça nous regardons des films en espagnol et j’aimerai beaucoup reprendre des cours pour m’améliorer.

Pourquoi Valencia ? Tu étais déjà venu à Valencia ?

Nous connaissions la Costa Blanca pour y avoir passé quelques vacances, et puis comme beaucoup de monde le choix est vite fait quand on veut s’installer dans une grande ville d’Espagne.

Valencia représente pour nous la destination idéale pour le climat, l’accueil, la sécurité, le savoir vivre, les études et la proximité avec la France.

Depuis combien de temps es-tu ici ?

Nous sommes arrivés en septembre 2019, soit un an.

Est-ce que tu as eu des soucis pour t’installer ?

Je ne peux pas dire que j’ai eu des soucis car quand tu paies des gens pour t’aider cela réduit les problèmes. Il me reste encore quelques petites choses à régler.

Mais je conseille à toutes les personnes qui veulent passer par des agences ou des avocats de ne pas y aller au hasard et de favoriser les recommandations de personnes fiables.

Car nous sommes des personnes vulnérables ne connaissant pas forcément la langue et les démarches et ce secteur d’activité regorge de personnes malhonnêtes.

Est-ce que tu as eu un choc culturel, et si oui as-tu un exemple ?

En fait j’en ai eu trois 🙂

D’abord les heures des repas mais on s’y fait très vite, ensuite le tutoiement mais on y prend vite goût et enfin la difficulté à se faire des amis Valenciens, le plus dur pour moi …

Pas trop difficile de s’adapter à la vie valencienne ?

Non au contraire je me sens beaucoup moins stressé, je prends le temps de vivre et de profiter de ma famille.

J’adore passer toute une journée à la plage à lire, regarder le paysage, penser… Il y a aussi tellement de balade et de randonnées à faire autour de Valence.

À quoi ressemble ta journée type ?

Je me réveille et je fais 45 min de sport.

Petit déjeuner et direction la boutique.

Quand je rentre je regarde les devoirs des enfants, on dine et le soir je passe au moins deux heures à m’occuper de mes réseaux sociaux, répondre aux messages, préparer des publications, réviser le site web.

Qu’est-ce qui te plait le plus à Valencia ?

Avoir la possibilité de travailler dans une ville à l’architecture magnifique, vivre en maison à moins de 30 minutes et quand l’envie me prend me détendre à la plage.

La vie est-elle vraiment moins chère qu’en France ?

Moi je dirai que ça se vaut. L’électricité et l’eau sont plus chers alors que les sorties, les prestations de service le sont moins.

Pour la nourriture tout dépend de ce que vous achetez et où, mais si on veut garder les mêmes habitudes qu’en France alors c’est pareil.

Au niveau location, nous pouvons avoir une maison alors que pour le même prix ce serait un appartement en région parisienne. Par contre j’ai trouvé les loyers plutôt élevé.

Pour finir, tu as des conseils pour les futurs expatriés qui voudraient venir s’installer à Valencia ?

Aucun regret ! Si vous aspirez à une qualité de vie alors n’hésitez pas car Valence vous offre tous les ingrédients pour cela.

Et pour une installation plus sereine, je vous conseille d’apprendre la langue avant de venir.


Vous êtes expatrié à Valencia depuis peu ou depuis des années, contactez-moi si vous souhaitez partager votre expérience. Et si vous souhaitez comme Nelly et Fabien être accompagné et guidé dans votre projet, c’est par ici 🙂

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.