Logement Tous Vivre

Une location sans mauvaises surprises

Les consulats à Valence en Espagne

Dans l’idéal, l’on recherche tous une location sans mauvaises surprises. C’est toujours mieux de trouver une location sûre et de qualité.

S’installer dans une nouvelle ville, peut s’avérer particulièrement stressant. Peur de ne pas trouver le bien rapidement, peur de se faire avoir, peur de ne pas s’intégrer, peur de se tromper.

En suivant des conseils très simples mais importants, il est pourtant possible de trouver le bon compromis.

Celui où vous pourrez entamer un nouveau projet de vie du bon pied.

Les premiers pas

    • Si vous venez de l’extérieur et ne connaissez pas la région, la ville, le quartier, il est recommandé de trouver un professionnel qui pourra vous conseiller à chaque étape de votre projet.
    • En fonction de vos besoins, goûts et de votre budget, s’en tenir à une zone spécifique où sont disponibles tous les services que vous considérez comme important pour votre vie quotidienne.
    • Il est essentiel de connaître en profondeur les alentours, les quartiers, les rues. Cerner les avantages et les inconvénients
    • Le réseau de transport en commun est assez limité en dehors de la ville de Valence. Le réseau de métro ne dessert pas de nombreuses communes et/ou lotissements et dans certaines zones, les lignes de bus ne circulent qu’une partie de l’année. Donc si vous n’avez pas de voiture, c’est un point à prendre en compte.
    • Si vous avez une voiture, il faut aussi prendre en compte les possibilités pour garer sa voiture. Dans certains quartiers, c’est une aventure que de trouver une place libre. Et si l’on a pas de garage, la location d’une place représente un budget.
    • En terme d’immobilier, il ne faut pas comparer avec ce que l’on connait. Les règles ne sont pas les mêmes. Pas de Loi Carrez, pas forcément d’état des lieux, l’isolation phonique n’est pas répandue.

Ne pas se fier à son ressenti lors d’un court séjour

Pendant l’été, les villas sont remplis de clients saisonniers, les lotissements sont alors des endroits très vivants et animés. Mais la surprise de nombreux clients, c’est quand arrive septembre, les vacanciers rentrent chez eux et les lotissements sont alors désertés, souvent aussi par les services municipaux qui réduisent les services (enlèvement des ordures, bureau de poste, l’éclairage public, les transports, etc.).

Ne tentez pas le diable ! En été, le côté vivant de nombreux lotissements attire les clients mal avisés, et en automne ils découvrent le revers de la médaille : rues désertes, les parcs de jeu vides, squares abandonnés…Embêtant si on recherche une zone familiale.

Vivre une semaine en vacances dans un logement, ce n’est pas la même chose que d’y vivre toute l’année. Les contraintes ne sont pas les mêmes.

Vivre dans un quartier très animé, c’est peut être supportable pendant une semaine de vacances. On est souvent dehors, on s’amuse. Mais lorsque l’on veut se reposer après une journée de travail, lorsque l’on veut déconnecter, cela peut être usant au bout de plusieurs mois.

À contrario, il y a des logements agréables une majorité de l’année, mais qui deviennent invivables lors des Fallas. Il faut aussi en tenir compte.

Le choix du logement

Valence est un endroit idéal pour profiter du jardin, de la piscine, de sa terrasse … L’ensoleillement est de plus de 2600h par an et nous en profitons à l’extérieur de notre maison.

Le bon climat de Valence fait que l’on vit surtout dehors. Cependant, il est important de vérifier l’exposition de votre logement et la présence d’un système d’air conditionné.

Une exposition plein sud en région parisienne, ce n’est pas la même chose qu’une exposition plein sud à Valencia.

Les températures estivales descendent rarement en dessous de 25º même en pleine nuit. Aussi si l’on veut dormir sereinement, il est préférable d’avoir au moins un climatiseur dans les chambres.

Autre point important, la qualité de l’eau : elle est extrêmement calcaire à Valencia. Si vous le pouvez, choisissez une maison dotée d’un système anticalcaire, à la fois pour protéger vos machines à laver, frigo américain, et pour la consommation de l’eau du robinet.

Enfin, dans la région de Valence, avec la chaleur et l’humidité, il n’est pas rare de côtoyer des cafards. Avec quelques précautions, on peut assez facilement éviter l’infestation.

Ces quelques petits conseils sont importants pour ceux qui veulent s’expatrier sereinement à Valencia et ne pas avoir de regrets plus tard.

Soyez les bienvenus!

Envie de venir vous installer à Valencia ? Contactez-moi, on en discutera autour d’un verre 🙂

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

2 Commentaires

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Des conseils de bon sens : Ne pas avancer d’argent avant d’avoir signé un contrat, lire et relire le contrat, se le faire traduire éventuellement, se faire accompagner ou demander l’avis d’un avocat. On économise des frais d’agence en passant par un particulier, mais en passant par un professionnel sérieux, on évite peut être des problèmes futurs (et des frais) qui se révéleront plus couteux que l’économie que l’on avait faite.