Accueil » Lexique à destination des futurs expats à Valencia
L'essentiel avant de partir Tous Vie quotidienne Vivre

Lexique à destination des futurs expats à Valencia

Tu comptes t’installer prochainement à Valencia ?

Je me suis dit qu’un petit lexique pourrait être utile à toutes celles et ceux qui cherchent à comprendre les valenciens et les particularités de Valencia.

A comme Almuerzo / Atícó

Almuerzo

À ne pas confondre avec l’apéro.

À Valencia, l’almuerzo c’est la pause casse-croûte. L’apéro c’est la picaeta.

Il est de tradition de faire une « longue » pause entre 10h et 12h pour aller manger un bocadillo con cosas (sandwich sur mesure) en terrasse d’un des nombreux bars de Valence.

Atíco

Le Graal recherché par tous les expats venant s’installer à Valencia.

L’appartement situé au dernier étage (pour éviter les nuisances sonores), forcément lumineux, avec une décoration moderne, une grande terrasse exposée sud et pas loin du Turia et du centre historique.

La lutte est féroce pour en obtenir un 🙂

B comme Bruit

Si tu viens à Valencia, faut pas avoir peur du bruit ambiant.

À Valencia, il n’y a pas d’isolation phonique dans les appartements. On parle fort (chez soi, en terrasse, dans les bars, en bas de la rue). On adore faire du bruit (vive les pétards, les mascletás, les feux d’artifices).

Si tu cherches un havre de paix relaxant, ne t’installe pas dans une ville valencienne 🙂 Faut chercher un chalet dans l’arrière-pays.

C comme Code de la route / Cafards

Code de la route

Chaque grande ville à son propre code de la route. C’est la même chose à Valencia.

Le clignotant est accessoire, comme les essuie-glaces. On s’en sert peu.

Cela serait pourtant bien utile pour savoir qu’un conducteur va couper soudainement 3 files pour passer de gauche à droite.

À Valencia, il faut savoir regarder devant soi, derrière soi, à gauche et à droite, et tout cela en même temps. On se coupe la route, on se gare n’importe où et n’importe comment (en double file, triple file, dans les zones de bus en soirée, dans les ronds points, sur les trottoirs…).

Preuve de la conduite sportive des valenciens : si une voiture n’a pas plusieurs rayures ou zones cabossées, c’est qu’elle sort du concessionnaire.

D’ailleurs à Valencia, les petits garages ou carrossiers ne manquent pas.

Cafards

La cucaracha est un petit insecte de compagnie que l’on croire régulièrement dans les rues de Valencia. Il s’invite même parfois dans les logements.

Insecte nocturne, il est aussi joueur (un peu comme un chat). En effet, il n’est pas rare de trouver un cafard sur le dos, faisant semblant d’être mort.

Sa spécialité étant alors de déguerpir à toute vitesse dès qu’on le touche avec le balai. Quel coquin !

D comme Dentiste

À priori à Valencia, il y a deux valeurs sures : les bars et les cabinets dentaires.

On trouve des cabinets dentaires à chaque coin de rue.

Pour donner un exemple, à Paterna, où j’habite (60,000 habitants), il y a 18 cabinets dans toute la ville (dont un parlant français)

Une rue classique à Valencia, c’est un ou deux cabinets dentaires, 3 bars, 1 restaurant, 2 primeurs, 1 bazar chinois, 1 agence immobilière.

L’avantage de cette concurrence effrénée, étant que les prix pratiqués sont attractifs.

Il vaut mieux d’ailleurs, car les soins dentaires ne sont pas remboursés en Espagne.

E comme Eixample

Le district chic et hipster de Valencia.

Mérite le détour rien que pour l’architecture des bâtiments avec des façades « haussmanniennes » ou colorées, le Mercado Colón et le quartier vivant de Ruzafa.

En plus on y trouve de très bon bars (Mare Meua) et restaurants (Calle Conde de Altea), et même une pâtisserie française (Passage à Paris)

F comme Fallas

La fête de Valencia.

Un mois de festivités, avec une apothéose du 15 au 19 mars. L’évènement à voir au moins une fois.

Les années suivantes, il faut fuir la province de Valencia pour trouver du calme 🙂 Oui, car les fallas se déroulent aussi dans les communes environnantes.

G comme Gulliver

Pas l’endroit le plus connu de Valencia, presque caché au cœur du Turia.

Une gigantesque reconstitution du héros de roman, transformée en grand parc de jeu pour les enfants.

Il va bientôt être complétement rénové.

Le parc Gulliver à Valence
Source photo : valenciafotografica.com

H comme Horchata

La boisson estivale valencienne.

Si tu es capable d’apprécier ce breuvage, tu es sur le bon chemin pour devenir un vrai valencien ou une vraie valencienne.

L’horchata on aime ou on deteste 🙂

I comme Insolation

300 jours d’ensoleillement tout au long de l’année, des températures au-dessus de 35º en moyenne en été…

Vive la vitamine D.

Tu comprends pourquoi les rues sont désertes entre 14h00 et 17h30 en plein été.

Chapeau, casquette, lunettes de soleil sont des accessoires indispensables à Valencia.

Et on évite les áticos avec des terrasses exposées plein sud. Sauf si tu veux faire cuire directement ta côte de bœuf sur le sol de la terrasse.

J comme Jugo de Naranja natural

Je sais, on dit plutôt zumo de naranja en Espagne (jugo en Amérique latine). Mais j’avais déjà mon Z et j’avais rien pour mon J, donc petit tour de passe-passe 🙂

On est à Valencia ! Le berceau de l’orange valencienne.

Donc la moindre des choses, c’est d’éviter de boire un jus d’orange du commerce.

D’ailleurs dans un bar, il faut bien préciser « Zumo de naranja natural »  pour ne pas se voir servir une petite bouteille de Pago ou assimilé.

Vive la vitamine C.

K comme Klaxon

Autant les essuie-glaces ou les clignotants servent peu, autant le klaxon est utile.

Surtout, si tu attends gentiment que le feu passe au vert pour démarrer. Ici, dès que le signal du piéton passe au rouge, les conducteurs démarrent.

On saura te rappeler la règle.

Il peut servir également si on te coupe la route dans un rond-point.

Bizarrement dès qu’un piéton pose un pied sur un passage piéton, les voitures s’arrêtent.

L comme Logement

Ah on ne peut pas dire que cela respire la modernité.

Le logement type à Valencia, c’est un appartement de 3 chambres (dont deux de 7m2), 80m2 (120m2 annoncé sur l’annonce), des murs de 5cm d’épaisseur, du carrelage partout, la cuisine à l’opposée de la salle à manger, un étendoir pour faire sécher le linge (souvent donnant sur la cour intérieure ou sur le balcon) et pas de chauffage.

Le paradis pour les entreprises de rénovation.

Il faut dire que les valenciens passent plus de temps dehors que chez eux. Tu as plus de chance d’être invité à boire un verre en terrasse que de rentrer chez un valencien.

Le petit nid douillet c’est pour les proches et intimes.

M comme Mascletá

Toutes les occasions sont bonnes pour organiser une mascletá (Fallas, Feria de Julio, 8 octobre, et autres fêtes municipales).

À Valencia, on aime le bruit, l’odeur de la poudre et faire trembler la terre.

Pendant 5 à 10 minutes on a l’impression que Valencia subit un bombardement.

Avec le temps on s’habitue…ou pas.

N comme Natural

Chose très étrange à Valencia lorsque l’on va dans un bar ou un restaurant.

L’eau y est soit froide soit naturelle (agua fría o natural).

Par naturelle, on entend un eau à température ambiante. Sous entendu qui n’a pas été refroidie artificiellement dans un frigo.

O comme Orange/Olives

Deux cultures locales de la région (on peut rajouter le riz, la chufa et le raisin).

Il suffit de se balader autour de Valencia pour trouver des oliveraies et des orangeraies.

L’orange valencienne est excellente et réputée même au-delà de la région valencienne.

Attention, la variété Valencia ne vient pas de la Communauté Valencienne, mais de Californie. Un agronome américain voulant reproduire la douceur de la véritable orange de Valencia a fait sa propre variété à la fin du XIXème siècle.

Si tu veux goûter de la véritable orange valencienne, cherche la mention IGP « Cítricos Valencianos », ou mieux va directement chez un producteur local.

Petite précision, les oranges poussant sur les orangers en ville, ne sont pas comestibles. Tu t’en rendras vite compte si tu essaies 🙂

Dans la région valencienne, l’olive reine c’est la variété Villalonga, originaire du sud de Valencia.

Elle sert principalement pour l’élaboration d’huile d’olive vierge extra.

P comme Paella/Plages

Paella

La paella valenciana c’est le plat emblématique de la région.

Et attention, le valencien est très fier de son plat. Donc pas de chorizo, petit pois, gambas dans une valenciana digne de ce nom.

De plus, la paella, c’est le plat qui sert pour cuisiner le riz.

En dehors de Valence, il n’est pas rare de trouver un paellero dans un coin du jardin. Une sorte de cuisine d’été dédiée pour la cuisson de la paella dominicale.

Plages

Si tu veux vivre comme un valencien, tu éviteras les plages de Valencia (surtout en été) : Patacona, Malvarrosa, Arenas.

Tu iras au Saler, Pinedo, el Perellonet, Canet, Playa de Farnals ou Port Saplaya.

Ou mieux dans une des nombreuses calanques ou piscines naturelles autour de Valencia.

Q comme Qualité de vie

C’est la première raison pour venir s’installer à Valencia 🙂

La qualité de vie y est excellente.

Un climat favorable, un cadre de vie agréable, pas de sentiment d’insécurité, les valenciens sont accueillants…

Bref un endroit tranquille pour y poser ses valises en famille.

R comme Rond-point

Un autre monde à Valencia.

Si tu viens de Paris, il faut s’imaginer le rond point de l’Etoile avec des feux rouges en plein milieu.

4 ou 5 files de large, cela déboule dans tous les sens, cela slalomme, cela respecte rarement la priorité, et il n’est pas rare de trouver une voiture garer dans un rond point (le temps d’aller faire une course, pour téléphoner).

Cela permet de peaufiner son apprentissage du code de la route.

Si tu veux survivre dans un rond-point valencien, je te recommande de te mettre soit complètement à gauche, soit complètement à droite, mais surtout pas dans la file du milieu.

Ceci ne laissant qu’un côté à surveiller.

S comme Siesta

Ce n’est pas une légende, on fait la siesta aussi à Valencia.

Ici on n’hiberne pas, mais on fait une longue pause entre 14h et 17h (surtout en été).

Comme il est normal de se coucher tard et qu’on se lève relativement tôt, une petite sieste après le repas ne fait pas de mal pour récupérer.

T comme Turia

Qui penserait à dévier le lit d’un fleuve pour le transformer en parc ? À Valencia ils l’ont fait.

C’est le poumon vert de Valencia (10 km de long) partageant la ville en deux.

On peut s’y reposer, faire du sport, pique-niquer, s’y divertir, y assister à des expositions et feux d’artifices.

Un endroit incontournable pour tous les valenciens.

U comme Urgence

Ici, on a le tempérament latin.

On ne fait rien dans l’urgence et l’on sait prendre son temps.

La notion du temps est différente à Valencia.

En théorie « mañana » veut dire demain, en pratique, cela peut être dans 3 jours, une semaine ou jamais.

Les valenciens sont habitués de prendre des rendez-vous pour beaucoup de choses (administration, santé). Mais c’est purement indicatif.

On peut avoir un rendez-vous à 9h00 et passer à 10h30.

Et le valencien est un professionnel de la file d’attente. Cela s’organise tout seul et la phrase indispensable à connaître est « Quién es el ultimó ? ».

Oui, car la file d’attente n’est pas forcément une file. Chacun s’éparpillant pour attendre, il vaut mieux savoir qui doit passer avant nous.

V comme Vale/Vélo

Vale

C’est l’équivalent de Ok ou d’accord.

Tu l’entendras régulièrement, et au bout d’un moment tu l’utiliseras aussi sans t’en rendre compte 🙂

Vélo

Valencia c’est plat et c’est truffé de pistes cyclables. Si tu aimes te déplacer en vélo, c’est le paradis.

Contrepartie, chaque valencien a dû se faire voler une fois son vélo. Il n’est pas rare de voir des vélos avec plusieurs cadenas ou sans selles… On se protège comme on peut 🙂

W comme Whatsapp

Les sms étant payant, tout le monde utilise Whatsapp à Valencia.

Les entreprises, les amis, les collègues, la famille, et il n’est pas rare d’avoir un groupe whatsapp de mamans (pour l’école, les anniversaires…).

Il faut dire que c’est bien plus pratique que les sms.

X comme Xpat-Valencia

Bon ok, c’est Expat-Valencia, mais pas facile de trouver un mot commençant avec un X.

Expat-Valencia c’est ta bible pour t’en sortir à Valencia, surtout lorsque tu viens d’arriver ou que tu penses t’y installer prochainement.

Mais tu dois déjà le savoir non ?

Y comme Yaya ou Yayo

Diminutif pour abuela ou abuelo.

À Valencia, on est très famille. Et on est bien content de pouvoir compter sur les grands-parents, surtout lorsque l’on a des enfants en bas âge.

Pour aller chercher les enfants, se passer de nounou, ou les occuper durant les longueeeees vacances estivales (juin à septembre).

Z comme Zoo

Le Bioparc, le parc zoologique de Valencia.

Endroit parfait pour faire de jolies photos, sortir en famille et se déconnecter pendant quelques heures.

On ne s’en lasse jamais.


C’est fini ! J’espère que ce petit lexique te sera utile. Bienvenue à Valencia 🙂

Si tu as trouvé que cet article était particulièrement bien rédigé, exhaustif et donnait envie de préparer ta valise, merci de donner ton avis sur Google

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

4 Commentaires

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.