Bons Plans Boire et Manger Eté Nos Bons Plans Tous

Les boissons estivales espagnoles

¡ Qué calor ! Chaque pays possède ses propres boissons estivales. Ces boissons qui riment avec vacances, détente, soleil.

En France, on pense au Pastis, au rosé bien frais, à la bière, à la limonade, ou au thé glacé.

En Espagne, que cela soit dans un chiringuito sur la plage, en terrasse, dans un restaurant ou au bord de la piscine, l’on a tous notre boisson estivale favorite. Alcoolisée ou non.

J’ai fais une liste des principales boissons estivales espagnoles, et certaines typiquement valenciennes.

Cette liste est loin d’être exhaustive, mais elle te donnera déjà un bon aperçu.

Les boissons alcoolisées :

Bien évidemment, comme il s’agit de boissons alcoolisées, la consommation doit se faire avec modération, d’autant plus lorsqu’il fait très chaud.

Alcool et chaleur font rarement bon ménage. L’alcool déshydrate sévèrement et c’est cette déshydratation qui cause l’effet « gueule de bois », si l’on ne sait pas se modérer.

Donc inutile de multiplier l’ingestion de bières fraîches pour se désaltérer 🙂

Sangria :

Qui dit sangria, dit Espagne, vacances et chaleur.

On ne présente plus la sangria, c’est l’une des boissons alcoolisées les plus connues en dehors de l’Espagne.

Depuis 2014, la sangria est une AOP (appellation d’origine protégée). On ne peut utiliser ce terme que si la boisson est fabriquée en Espagne et Portugal.

La recette est simple : vin rouge, fruits coupés en morceaux (souvent des agrumes) et du sucre.

Certains rajoutent une liqueur (cointreau, rhum, porto) et de la limonade.

Une bonne sangria se prépare en amont, il est en effet important de bien laisser macérer les fruits.

En Espagne, elle se sert habituellement en carafe. En grande surface, l’on peut également trouver de la sangria sans alcool (Don Simón).

Paradoxalement à Valencia, ce n’est pas une boisson que l’on retrouve souvent sur les tables. Les valenciens se tournent plutôt vers un tinto de verano ou de la bière.

La sangria, c’est pour les touristes 🙂

Tinto de Verano et Rebujito

Moins connu que la sangria, le Tinto de Verano porte bien son nom : Rouge d’été. Il est fréquent d’en trouver dans les bars et restaurants valenciens et espagnols.

La recette est très simple :

Une moitié de vin rouge (vino tinto) et une moitié de limonade, dans le cas du Tinto de Verano.

Une moitié de vin blanc (vino manzanilla ou fino) et une moitié de limonade, pour le Rebujito Andalou.

Le tinto de verano est servi avec beaucoup de glaçons.

Comme pour la sangria, l’on peut trouver du Tinto de Verano sans alcool dans les grandes surfaces (La Casera ou Don Simón par exemple)

C’est une boisson relativement récente, puisque son origine remonte au XIXᵉ siècle.

Moi, je ne suis pas fan. Mais tu as le droit d’aimer 🙂

Bière et Clara con limón

La boisson préférée des valenciens. La Communauté Valencienne produit 9 % des bières artisanales de toute l’Espagne (derrière la Catalogne, l’Andalousie et Castille/Leon)

Les amateurs prendront une bière artisanale locale : Tyris, Abadia, Soccarada.

Sinon, l’on peut aussi prendre une bière plus grand public comme une Amstel, une Turia, voir même une Corona.

Autre grand succès estival, la clara con limón. L’équivalent de notre panaché, à savoir de la bière mélangée avec de la limonade.

Parfait pour celles et ceux qui veulent un peu adoucir le goût de la bière. Ce qui est mon cas.

Une bonne bière fraîche en bord de mer.

Agua de Valencia

La « sangria valencienne ». La boisson traître par excellence. Elle se boit facilement, mais gare au retour de bâton.

La recette est facile à réaliser : Jus d’oranges valenciennes, cava (le champagne valencien), vodka et gin.

Ce fourbe cocktail fut inventé pour la première fois dans l’établissement Cafe de Madrid à Valencia en 1959.

À boire plutôt en apéritif et avec modération.

On peut trouver de l’agua de Valencia dans le commerce, mais crois-en mon expérience, cela n’a rien de comparable avec la version artisanale.

Tout le secret reposant sur l’utilisation d’un jus d’orange naturel et récemment pressé.

Calimocho

Dans la catégorie mélange improbable, je demande le Calimocho ou Kalimotxo.

Expérience basque consistant à mélanger du vin rouge, avec du Coca-Cola (50/50).

L’origine remonterait aux années 70.

La légende raconte que des amis basques ayant acheté une grande quantité de piquette durant une feria, auraient cherché un moyen de récupérer leur mauvais investissement. Ils n’ont rien trouvé de mieux que du soda pour atténuer le goût aigre du vin.

C’est donc une variante du Tinto de Verano.

Comme souvent, c’est une boisson qui doit se boire très fraîche, en rajoutant des glaçons. Pour réaliser un « bon » Calimocho, il vaut mieux utiliser un vin rouge de qualité, pas de la piquette.

Et pour les amoureux du vin, oubliez ce que vous venez de lire.

Le fameux Calimocho basque.

Les boissons non alcoolisées :

Si l’on veut se rafraîchir sans risquer le coma éthylique, les boissons non alcoolisées sont une bonne alternative. Surtout, elles désaltèrent davantage.

Limonada

Tout le monde connaît la limonade. Elle a de nombreux adeptes, en France, aux Etats-Unis et aussi en Espagne.

En Espagne deux variantes : la limonada (eau, citron et sucre) et la gaseosa (la version avec de l’eau gazeuse).

Donc si vous voulez une version pétillante, demandez plutôt une gaseosa.

Une limonade naturelle

Granizado de limon

La version granité de la limonade. Un grand classique en Espagne.

Parfait pour se rafraîchir lors des grosses chaleurs estivales.

La recette est la même que pour une limonade sauf que l’on rajoute de la glace pilée.

Horchata

Boisson typiquement valencienne.

Elle peut se consommer de différentes façons : naturelle, en granité, en glace.

La meilleure horchata vient d’Alboraya, juste à côté de Valencia.

Horchata, fartons et souchet

Leche merengada

Mon coup de coeur avec l’horchata.

Boisson typique à base de lait, de blanc d’œuf, de sucre, cannelle et une touche de citron.

Comme l’horchata, on peut aussi la consommer sous forme de granité ou de glace.

Café con hielo ou blanco y negro

Pour ceux qui préfèrent prendre un café, à Valencia, l’on a trouvé la solution durant la période estivale.

Le café con hielo : Un café noir et, à côté, un verre avec deux glaçons et un morceau de citron. Vous sucrez votre expresso à votre convenance et hop vous le versez dans le verre. Facile à réaliser.

Le blanco y negro  ou iced coffee : Un verre de café avec une boule de glace (leche merengada, nata ou horchata). Excellent pour terminer un repas copieux.

Cafe con hielo

Et toi ? Dis-moi quelle est ta boisson estivale favorite. L’une de cette liste ou bien une autre ?

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

2 Commentaires

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.