Accueil » S’installer à Valencia: les 10 démarches indispensables
S'expatrier Tous Vivre

S’installer à Valencia: les 10 démarches indispensables

Excellente idée que de vouloir t’installer à Valencia ! Mais comme partout, il te faudra effectuer un certain nombre de démarches obligatoires avant de pouvoir profiter de tous les avantages qu’offre Valencia.

1. Obtenir son Numéro d’Identification d’Etranger (NIE)

Sans NIE, on ne peut rien faire en Espagne et à Valencia. C’est la première étape et la plus importante.

Je recommande donc d’obtenir votre NIE, via votre consulat d’Espagne.

Le NIE est indispensable pour travailler, pour ouvrir un compte en banque, souscrire à un abonnement téléphonique, louer ou acheter un logement, acheter une voiture…

Si tu comptes t’installer durablement sur Valencia (plus de 3 mois), il faudra alors obtenir un Certificado de Registro de Ciudadano de l’Union (la petite carte verte de résident).

2. Ouvrir un compte en banque

Tu as surement un compte bancaire ouvert en dehors de l’Espagne. Mais en arrivant à Valencia, on te demandera un compte espagnol pour payer tes factures de gaz, d’électricité ou de téléphone.

Oui, même sous le soleil de Valencia, il faut passer par là…

Pour ouvrir un compte à Valencia, il te faudra présenter une pièce d’identité en vigueur (passeport ou carte d’identité), ton précieux NIE, ton numéro TIN (le numéro fiscal qui se trouve sur ta déclaration d’impôts française), et ton numéro de sécurité sociale.

Personnellement, je te recommande la Sabadell pour plusieurs raisons : Les contrats sont en français, l’interface en ligne est en français, on peut trouver des interlocuteurs parlant français et enfin, on peut ouvrir un compte sans commissions (compte Expansion et Expansion Premium).

3. Trouver un logement

Le climat est clément à Valencia, mais c’est mieux d’avoir un toit au dessus de la tête.

Pour trouver ton futur nid douillet, c’est très simple : je suis là pour t’aider. Si tu cherches une location ou un achat, en tant que chasseur d’appart je saurais dénicher le bien qui correspond à tes critères.

Je suis en quelque sorte, le “Stéphane Plaza” de Valencia (les caméras et le salaire en moins). En moins d’une semaine, on trouvera ensemble le bien qui te correspond.

En attendant de trouver, il faut bien se loger. Plusieurs solutions s’offrent à toi : Airbnb, hôtels, appartements en location moyenne durée…

4. S’inscrire au registre municipal (empadronamiento)

Tu as ton NIE, ton logement (on avait bien cerné tes critères), il faut maintenant solliciter ton empadronamiento. Il s’agit de l’inscription au registre municipal de ta commune.

Le certificat d’empadronaniemto est demandé dans de nombreuses démarches administratives, afin de prouver que tu résides bien sur la commune (notamment pour l’inscription au centro de salud, pour l’inscription des enfants à l’école, et surtout pour obtenir la fameuse carte vert de résident).

5. Ouvrir une ligne téléphonique espagnole

Si on ne veut pas être coupé du monde moderne, c’est incontournable.

Plusieurs fournisseurs sont disponibles à Valencia : Orange, Movistar, Ono, Vodafone…

Ils proposent tous des offres plus ou moins similaires : Adsl, fibre, forfait mobile.

Les tarifs sont plus élevés qu’en France et les services offerts moins important. Un des rares bémols lorsque l’on souhaite s’installer en Espagne.

6. Se soigner à Valence

Il se peut que durant ton séjour tu doives faire appel au système de santé valencien.

À Valence, il existe 2 systèmes de santé : le public et le privé. En suivant le lien ci dessous, tu trouveras les différences entre les deux systèmes. Puis, les démarches qu’il faut suivre selon que l’on soit un touriste/étudiant ou un expatrié.

7. Inscrire ses enfants à l’école

De nombreuses familles viennent s’installer à Valence. Dans ce cas, si tu as des enfants, leur inscription à l’école est une des premières choses à régler.

Les démarches sont différentes selon que l’on choisisse un établissement public ou privé espagnol, ou le lycée français de Valence.

Je te recommande de t’y prendre à l’avance et ne pas attendre le dernier moment. Surtout si tu souhaites obtenir une place au lycée français de Valencia.

8. S’inscrire au registre de son consulat d’origine

Cette inscription n’est pas obligatoire mais elle est fortement recommandée car elle signale au consulat ta présence sur le territoire espagnol. Cela permet aussi de faciliter les démarches administratives  (renouveler son passeport, sa carte d’identité, voter).

Bon, à Valencia, on a juste une antenne consulaire et on a l’impression de déranger plus qu’autre chose dès que l’on demande un renseignement.

Pour les français, on peut désormais s’inscrire en ligne un gain de temps appréciable.

9. Trouver du travail

Dans l’idéal, il vaut mieux venir s’installer en Espagne avec un projet solide. Et donc avoir une source de revenus.

Le marché de l’emploi est encore convalescent en Espagne et plus particulièrement à Valencia. Il n’est pas facile de trouver un emploi rapidement ou avec un salaire attractif.

Certains secteurs recherchent des francophones, il faut donc être réactif.

C’est mieux de maitriser l’anglais en plus de l’espagnol.

10. Faire homologuer ton permis de conduire

Tu as deux ans pour réaliser à partir du moment où tu résides en Espagne. Et, c’est si tu as le vieux permis rose.

La démarche n’est pas très compliqué, tu as le mode d’emploi ci dessous :

¡Por fin ! Tu as fini ton parcours du combattant pour l’instant 🙂 Selon ta situation il restera encore quelques démarches à faire, notamment sur le plan fiscal.

Pour télécharger la version en pdf


En attendant, tu peux profiter des nombreux atouts de Valencia ! Si tu as peur de ne pas t’en sortir, contacte-moi 🙂

Si tu as trouvé que cet article était particulièrement bien rédigé, exhaustif et fabuleux, merci de donner ton avis sur Google 🙂

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

6 Commentaires

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Merci Sylvain pour toutes ces informations qui donnent vraiment envie d’aller vivre à Valencia. Je m’inscrit à la News Letter. A bientôt !

  • Bonjour Sylvain,
    tout d’abord Bravo et Merci pour le travail éffectué et l’aide apportée aux futurs expats.
    A ce sujet nous aimerions nous installer à Vinaroz à l’automne prochain (nous serons tous les 2 en retraite). J’ai rempli les formulaires de demande NIE (comme tu l’as si bien conseillé) et nous avons rdv au consulat d’Espagne à Marseille le 20/11 de cette année. Peux tu me dire s’ils nous posent des questions “vicieuses” et y a t’il des pièges à éviter sachant que nous aimerions être résident espagnol dès que nous serons en place.
    Merci d’avance

  • Bonsoir Sylvain, Quel beau travail. Merci de la clarté des informations fournies et des étapes à suivre. Cela nous permet d’y voir plus clair avant d’envisager une installation à Valence. On garde contact. Alice

  • Bonjour m’expatier un grand mot alors que mes origines sont déjà de là bas.
    Je vous remercie pour tous les renseignements admnistratifs
    J’ai déjà une chance d’avoir mon appartement et un compte en banque.
    Je paye déjà des factures de gaz et autre.
    Donc certaines choses je ne savais pas
    merci
    Caroline

  • Bonjour Sylvain!
    Et un grand merci pour ce travail.
    C’est toujours difficile de trouver de bonnes informations, claires et complètes, qui font tomber la pression quand à ce genre de projets.
    J’envisage sérieusement une installation à Valencia dans les six premiers mois de 2019. Ce serait super de pouvoir prendre directement contact avec toi, si tu n’es pas trop occupé.
    Car s’il est vrai que grâce à l’Europe tout est facilité, certaines démarches sont indispensables et ça ne s’invente pas.
    Sans parler de trouver logement et travail, le tout en étant en règles.
    Tu as l’air amoureux de ta ville et la passion est le plus grand des motivateurs, surtout quand il s’agit de transmettre le savoir!
    Très beau site en tous cas.
    Gwen