Conseils pour les voyageurs L'essentiel avant de partir santé Tous Vivre

Faut-il s’inquiéter de la présence du Coronavirus à Valencia ?

Coronavirus à Valencia

Faut-il s’inquiéter de la présence du Coronavirus à Valencia ? Le docteur Eric Parein, médecin francophone installé à Valencia, nous apporte son éclairage.

Objet de toutes les attentions et de toutes les angoisses, Covid-19 alias Coronavirus, fait maintenant partie de notre paysage quotidien, imposant de gros changements dans nos comportements : vie quotidienne, déplacements, économie…

Le statut d’expatrié peut majorer le sentiment d’insécurité face à ce fléau viral en phase de devenir une épidémie mondiale avec les questionnements habituels quant au risque de contracter le virus, vers qui se tourner en cas d’infection supposée, comment être pris en charge, la question récurrente des compétences médicales et/ou politiques à gérer la crise, avec le réflexe légitime de retourner « dans son pays » pour y retrouver la cadre rassurant de sa culture et de ses habitudes.

Qui est ce Coronavirus ?

C’est une famille de virus extrêmement bien connue, très large, pouvant provoquer de simples rhumes, jusqu’à des infections sévères pouvant entraîner le décès.

En janvier 2020 un nouveau coronavirus a été identifié en Chine, nommé Covid 19 par l’Organisation Mondiale de la Santé, avec des symptômes très banaux de type grippal (fièvre, frissons, sueurs) et des signes respiratoires de type toux, essoufflement.

Il n’y a pas de vaccins, pas de traitements spécifiques en dehors des traitements symptomatiques, la vaccination contre la grippe saisonnière ne protège pas de l’infection Covid 19. Initialement en Chine il s’agirait d’une zoonose (transmission animal-homme), actuellement la transmission interhumaine est confirmée, par voie respiratoire de façon privilégiée. Le virus est détruit à la cuisson (viandes, lait) et il n’y a pas à ce jour de cas connus de transmission par l’eau. Le délai d’incubation est de 14 jours (contamination sans symptômes), et l’infection a des conséquences d’autant plus sévères si l’organisme atteint est déjà fragilisé par d’autres pathologies préexistantes ou intercurrentes.

Bien entendu, comme tous les virus, la crainte actuelle vient de son pouvoir de dissémination, de sa méconnaissance, des risques de mutations, des possibilités de modes de contaminations variables, de l’absence de traitements et de vaccins pour endiguer ce qui sera sans doute une épidémie mondiale très prochainement. Cela d’autant plus qu’apparaissent des foyers de cas autochtones c’est-à-dire de personnes atteintes sans notion de voyages.

La situation actuelle

« Le Comité d’urgence convoqué par le Directeur général de l’OMS a estimé le 30 janvier que l’épidémie de Coronavirus COVID-19 constituait une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI). La déclaration d’une USPPI est une mesure de reconnaissance des risques nationaux et régionaux éventuels et de la nécessité d’intensifier et de coordonner l’action pour les gérer. »

L’atteinte est actuellement mondiale et régulièrement actualisée.

Dans la Communauté Valencienne, chaque jour de nouveaux clusters apparaissent. Cependant il n’y a pas de raisons de s’inquiéter outre mesure.

Ces foyers sont bien identifiés (réunions familiales, sorties en discothèque…), ils concernent principalement des personnes asymptomatiques de moins de 40 ans, et ils sont rapidement pris en charge.

D’ailleurs le taux d’occupation des urgences hospitalières lièes au Covid19 est actuellement de 1,4%.

Nous sommes donc loin d’une seconde vague, faisant craindre une fermeture des frontières ou un confinement généralisé.

De plus si l’on se base sur les chiffres, la Communauté Valencienne n’est pas pas dans une situation plus alarmante que la France, la Belgique ou le Royaume Uni.

En Espagne, 3 Communautés Autonome sont particulièrement surveillées et regroupent la majorité des clusters : Catalogne, Aragón et Navarre.

Enfin, dans la Communauté Valencienne, le port du masque est particulièrement bien respecté (il est obligatoire dans les lieux publics, sauf à la plage, dans les piscines et les espaces naturels), ainsi que les mesures barrières (distance sociale, gel hydroalcoolique).

Les symptômes et la conduite à tenir en Espagne pour les expatriés français :

Comme déjà évoqué les symptômes sont d’une banalité affligeante !

Fièvre (variable, souvent supérieure à 38° évoluant par pics thermiques), frissons, sueurs, myalgies (douleurs musculaires et articulaires), toux sèche irritative avec parfois gêne respiratoire (essoufflement). Ce tableau clinique initial peut évoluer sous différentes formes selon les antécédents médicaux, l’âge, les facteurs de risques associés.

Les populations dites « à risques » sont essentiellement les jeunes enfants (nouveau-né, nourrisson), les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes présentant d’autres maladies ou traitements pouvant les fragiliser (cancers, pathologies cardiaques, pathologies respiratoires, pathologies métaboliques, …).

En cas de suspicion d’infection il convient de se confiner après avoir pris les précautions d’usage : masque facial, se laver les mains, éviter les contacts rapprochés, éviter de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…), éviter les concentrations de population, éviter de tousser à plein air.

Prévenez les services médicaux : en 1er lieu les médecins français sur les lieux de votre résidence, prenez des informations sur les sites officiels de l’Ambassade de France et du Gouvernement français, le cas échéant prenez contact avec votre Agence Consulaire et/ou votre Ambassade. Le 112 peut aussi vous aider si vous maîtrisez la langue espagnole.

Surtout ne pas se déplacer inutilement et sans protection pour soi-même et autrui.

Le diagnostic de Covid 19 est actuellement fait dans des services hospitaliers et demande quelques heures pour une confirmation ou non de l’atteinte. Une fois le diagnostic posé, les soins nécessaires en isolement seront mis en place dans les structures de votre lieu de résidence. Les éventuellement décisions de rapatriements se feront avec des mesures spécifiques pilotées par les services français représentés en Espagne.

Cette épidémie qui nous touche tous demande une prise de conscience à la fois individuelle et collective pour se protéger et protéger la population notamment celle qui est la plus fragilisée.

Alors, faut-il s’inquiéter de la présence du Coronavirus à Valencia ? Inutile de céder à la panique, ce sont pour le moment essentiellement des mesures de protection de santé publique mondiale dans l’attente de traitements et/ou vaccins.

Dr Eric PAREIN. Médecin francophone à Valencia

www.centromedicocanyada-valencia.com

Informations utiles : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus ou https://www.facebook.com/france2/videos/188339699063849/

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.