L'essentiel avant de partir santé Tous Vivre

L’état d’alarme et le couvre-feu à Valencia

Coronavirus à Valencia

Ce dimanche 25 octobre, le Bulletin Officiel de l’État (BOE) a publié le décret royal déclarant un état d’alarme et un couvre-feu national (toque de queda) pour contenir la propagation du Covid-19 en Espagne.

Cela concerne donc aussi la Communauté Valencienne.

L’instauration de l’état d’alarme au niveau national permet à chaque communauté autonome, d’instaurer légalement un couvre-feu local et de prendre les mesures nécessaires pour limiter la circulation au sein de ses frontières.

Chaque communauté autonome pourra donc restreindre la circulation des personnes à l’échelle de la Communauté, d’une Province, d’une comarque (canton), d’une municipalité ou d’un quartier.

De même, à partir du samedi 7 novembre et jusqu’au 9 décembre, un nouveau décret de la Generalitat entre en vigueur.

Celui ci fixe de nouvelles limitations concernant les réunions sociales, la limitation de l’affluence (dans les commerces, bars, restaurants, marchés), fermeture des parcs de jeu et zones infantiles dans les centres commerciaux…

Instauration du couvre-feu

À l’échelon national, le couvre-feu est fixé entre 23h et 6h du matin. Cependant chaque Communauté à une marge d’une heure pour avancer ou reculer ces horaires.

Ainsi, le couvre-feu peut débuter à 22h, 23h ou minuit. Et, il peut s’achever à 5h, 6h ou 7h du matin.

Dans la Communauté Valencienne, il est ainsi décidé que le couvre-feu s’appliquera entre minuit et 6h du matin (jusqu’au 9 décembre).

En quoi consiste le couvre-feu ?

Il s’agit de l’interdiction de se déplacer dans l’espace public durant la période fixée.

Il y a cependant des exceptions :

  • Sortir acheter des médicaments, des produits de santé et d’autres biens de première nécessité.
  • Se rendre dans un établissement de santé.
  • Se rendre dans un centre de soins vétérinaires en cas d’urgence.
  • Respecter des obligations professionnelles, institutionnelles ou légales.
  • Rentrer chez soi après avoir exercé certaines des activités dérogatoires.
  • Se rendre auprès de personnes âgées, de mineurs, de personnes dépendantes, de personnes handicapées ou de personnes particulièrement vulnérables, afin de leur prêter assistance.
  • En raison d’un cas de force majeure.
  • Toute autre activité de même nature, dûment accréditée.
  • Le ravitaillement en carburant dans les stations-service, lorsque cela est nécessaire pour l’exercice des activités prévues ci-dessus.

En ce qui concerne la Communauté Valencienne, il faut rajouter des mesures locales à ce couvre-feu :

  • Les parcs et espaces publics sont fermés à partir de 22h00 jusqu’à 8h du matin.
  • Les établissements hôteliers doivent fermer leurs portes à minuit.
  • Interdiction de consommer au comptoir.
  • Pas plus de 6 personnes par table dans les restaurants.
  • La vente d’alcool est interdite après 22h00 jusqu’à 8h du matin, sauf dans les établissements hôteliers.

Dans les faits, la mise en place du couvre-feu sert principalement à restreindre les rassemblements festifs et alcoolisés dans les espaces publics (botellones).

Les jeunes sont donc clairement ciblés, la majorité de la population dormant habituellement entre minuit et 6h du matin (surtout en semaine lorsque l’on travaille le lendemain).

Limitation de la circulation des personnes dans les Communautés Autonomes

Le nouvel état d’alarme prévoit l’interdiction aux personnes d’entrer et de sortir du territoire de chaque Communauté Autonome et de chaque ville sauf sous certaines conditions :

  • Se rendre dans un établissement de santé.
  • Respecter des obligations professionnelles, institutionnelles ou légales.
  • Rentrer chez soi après avoir exercé certaines des activités dérogatoires.
  • Se rendre dans un centre universitaire, un établissement scolaire ou éducatif.
  • Se rendre auprès de personnes âgées, de mineurs, de personnes dépendantes, de personnes handicapées ou de personnes particulièrement vulnérables, afin de leur prêter assistance.
  • Se rendre dans une station service, établissement bancaire, assurance.
  • Pour des actes nécessaires et urgents devant les organes judiciaires, officiels ou cabinets notariaux.
  • Renouveler des documents officiels et permis, ainsi que démarches administratives ne pouvant être reportées.
  • Réaliser des examens et concours ne pouvant être reportés.
  • Pour cause de force majeure.
  • Toute autre activité de même nature, dûment accréditée.

Libre à chaque Communauté Autonome d’appliquer tout ou partie de ses restrictions de circulation. Si la Communauté Autonome décide de mettre en place une restriction, elle devra être appliquée durant au moins 7 jours.

À partir du vendredi 30 octobre à midi, il sera interdit d’entrer et de sortir de la Communauté Valencienne, et ce jusqu’au 9 décembre. Il est par contre possible de circuler librement au sein de la Communauté Valencienne.

Limitation des réunions de personnes dans les espaces publics et privés

Le plafond maximum est de 6 personnes, sauf si il s’agit de personnes vivant déjà sous le même toit. Cette limitation s’applique aussi bien dans les lieux publics (à l’air libre ou non), que dans les lieux privés.

Il est accordé aux autorités locales de fixer une limite inférieure à 6 personnes, si besoin. Il est également accordé la possibilité d’accorder des dérogations pour les mineurs ou personnes dépendantes.

Ainsi une Communauté Autonome peut très bien décider que la limitation sera de 5 personnes (mineurs exclus).

Dans la Communauté Valencienne, pour l’instant la limitation est fixée à 6 personnes (mineurs inclus).

Limitations d’affluence

À partir du samedi 7 novembre 2020 jusqu’au 9 décembre.

  • Dans les commerces, l’affluence sera limitée à 50% de la capacité. Une dérogation sera peut être accordée aux commerces de produits essentiels et alimentaires.
  • Dans les bars et restaurants, l’affluence sera limitée à un tiers de la capacité à l’intérieur. Il faut également ajouter l’interdiction des buffets en libre service.
  • Dans les marchés (à l’air libre), limitation du nombre de stands à 50% de la capacité possible. On peut étaler éventuellement la superficie du marché, si l’on veut augmenter la capacité.
  • Dans les musées, cinémas, théâtres, affluence limitée à 50%.
  • Dans les bibliothèques et salles d’étude, affluence limitée à 50%.
  • Les parcs de jeux et zones de loisirs infantiles à l’air libre, sont limités à une affluence de 50%.
  • Pour les salles de sport : 20 personnes max dans les salles fermées (avec un capacité de 1/3 du maximum), 30 personnes pour les activités de groupe à l’air libre. Interdiction d’utiliser les douches. Respect des distances, et pas de contacts physiques.

Jusqu’à quand est instauré l’état d’alarme ?

Il est instauré jusqu’au 9 novembre 2020. Mais il pourra être prolongé jusqu’au 9 mai 2021 si nécessaire.

Cependant la durée de l’état d’alarme dépendra de l’évolution de la situation sanitaire en Espagne.

L’objectif fixé est de lever l’état d’alarme lorsque le taux de contamination atteindra 25 cas pour 100.000 habitants. Actuellement en Espagne, nous en sommes à 419 cas pour 100.000 habitants.

Mais il y a de grandes disparités selon les Communautés Autonomes : 769 cas (pour 100.000) en Castilla y Leon, 699 au Pays Basque, 625 aux Asturies et 300 dans la Communauté Valencienne.

Comme aurait dit l’ancien premier ministre français Jean-Pierre Raffarin : “Notre route est droite, mais la pente est forte”.

Quoiqu’il en soit, les gestes barrières et le port du masque restent toujours en vigueur.

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

1 Commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.