Bons Plans Balades Bons Plans Bébés Enfants Ados Les attractions de Valencia Nos Bons Plans Tous

Le Bioparc de Valencia

Le Bioparc : le parc zoologique de Valencia

Ce parc zoologique s’étend sur 100 000 m2 dans le parc de Cabecera, situé dans l’ancien lit du fleuve Turia. Inauguré le 28 février 2008, ce parc a la particularité de mettre le visiteur en immersion parmi les animaux sauvages.

Ainsi, les barrières en bois sont très discrètes et la présence de grandes vitres permet d’approcher les animaux les plus sauvages au plus prés sans courir de risques (crocodiles, lions, gorilles, hippopotames). À contrario pour les animaux les plus pacifiques, l’on peut quasiment les toucher en tendant la main (lémuriens, suricates, oiseaux).

Baobab
Des éléphants au pied d’un baobab reconstitué.

Le parc recrée plusieurs habitats d’Afrique : La savane sèche, la savane humide, les forêts équatoriales africaines, et l’île de Madagascar. L’on circule entre ses différents habitants en suivant plusieurs chemins balisés, parfois en plein air, parfois en s’enfonçant dans des grottes en pierre reconstituée.

Ces grottes sont les endroits rêvés pour observer les animaux, les parois étant par endroit percées d’ouvertures d’où l’on peut espionner les animaux les plus farouches sans se faire remarquer. De plus, ces petites galeries permettent de bénéficier d’un peu de fraicheur, particulièrement agréable si on visite le Bioparc lors d’un après-midi estival.

Achetez votre ticket pour le Bioparc de Valencia

Le parc essaye de reproduire le plus fidèlement possible l’habitat naturel : végétations, rivières, roches. L’on peut ainsi apercevoir d’énormes reproductions de baobab, autour des quels viennent se reposer les éléphants.

Gorille dans le Bioparc de Valencia

Déjà une décennie

Le Bioparc de Valencia a fêté ses 10 ans en 2018.

À cette occasion, un grand projet fut mis en place, pour décorer l’esplanade à l’entrée au Bioparc : la réalisation d’une énorme statue métallique représentant un éléphant.

Pourquoi le choix d’un éléphant ? Pour deux raison.

Premièrement, car c’est un animal emblématique, l’espèce terrestre la plus grande vivant sur notre planète. Deuxièmement, car en des temps reculés, le célèbre général Hannibal et son armée ont fait une halte non loin du Turia. Un petit clin d’œil historique.

Les dimensions et caractéristiques sont impressionnantes : 11 mètres de long, 8 mètres de haut, 15 tonnes d’acier, de bois et autres matériaux.

La sculpture est faite d’acier combiné avec du bois iroko. Le corps, lui, est composé de 8 sections qui seront assemblées. La tête est formée quant à elle de 6 sections de structures tubulaires en acier, les oreilles sont en osier. Les défenses et les côtes sont faites de bois sculpté qui a été spécialement sélectionné pour garantir sa traçabilité et sa durabilité. De plus,  l’on pourra découvrir l’intérieur et la structure de la sculpture, à travers les côtes de l’animal.

Moi, prenant la pause devant l’impressionnant éléphant du Bioparc.

Pour rajouter à l’ambiance majestueuse et habiller un peu plus la place, un bosquet d’acacias en métal et rotin est ajouté juste à côté de la statue.

Si vous visitez Valencia pour la première fois, le Bioparc est un incontournable, à l’instar de la Cité des Arts et des Sciences.

Quelques conseils

Pour la durée de la visite, il faut compter entre 1 heure et demie et 2 heures.

Si vous venez régulièrement à Valencia, je vous conseille aussi de varier les horaires et les saisons pour visiter le Bioparc.

Il est intéressant de visiter le parc à des moments différents de la journée, en effet les animaux vaquent à leurs occupations. Ainsi certains sont plus actifs ou visibles le matin lorsqu’il fait moins chaud, d’autres au contraire préfèrent la chaleur. En début de matinée par exemple, les lémuriens de Madagascar sont souvent endormis dans les arbres.

De plus selon l’heure de la journée, vous pourrez assister aux repas des animaux. C’est l’occasion de revenir plusieurs fois visiter le parc. Et croyez moi, chaque visite est différente.

Avant de pénétrer à proprement parlé dans le parc, vous avez de fortes chances d’être intercepté par un ou une photographe du Bioparc pour faire une photo souvenir devant une statue de gorille. Photos qui vous seront proposées à la sortie du parc, en suivant le passage obligé par la boutique du parc (qui sert de sas de sortie). On ne fait pas de petits profits n’est-ce pas ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas obligé d’acheter les photos, ni de repartir avec une peluche de crocodile.

Cette pause photo terminée, vous pouvez enfin rejoindre le parc en descendant quelques marches. A partir de là, vous êtes libre de déambuler dans le parc comme vous voulez. Cependant, vous pouvez aussi suivre naturellement le parcours balisé qui vous emmènera d’habitat en habitat.

Attention, il est formellement interdit d’emmener de la nourriture dans le Bioparc. D’ailleurs à l’entrée du parc, l’on contrôlera votre sac pour vérifier que vous ne transportez pas de nourriture.

Officiellement c’est pour ne pas permettre de donner à manger aux animaux, en pratique des distributeurs sont disponibles à divers endroits du parc. Donc cette explication me semble fumeuse.

Je pense que la raison est surtout de vous obliger à acheter dans le Bioparc.

Essayez d’y aller en semaine si possible, il y a moins de monde et c’est plus agréable.

Pour finir, aller jeter un œil sur ma page Pinterest, j’y poste régulièrement des photos ou vidéos prisent lors de mes visites.

Article rédigé par

Sylvain Domper

Dénicheur de bons plans à Valencia

«On se donne rendez-vous au Mercado Colón pour boire un verre ensemble».Phrase favorite

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.