Portraits d’expatriés : France Patry

Une expatriée à Valencia

Notre rubrique Portraits d’expatriés donne la parole à des expatriés venus s’installer sur Valencia et ses alentours.

Chacun vivant l’expatriation différemment, je trouve qu’il intéressant de comparer les expériences et le ressenti de chacun. De plus, ces témoignages peuvent également apporter des réponses aux visiteurs qui hésitent à franchir le pas.

Aujourd’hui, c’est au tour de France Patry. On change un peu, elle n’est pas française, mais québécoise. Fraichement retraitée, elle vit actuellement avec son époux à San Antonio de Benageber (Camp de Turia).

Pas trop difficile de quitter le Québec ?

Je viens en effet du Canada, Québec. Mais ce n’est pas mon premier pays. J’ai fait les Philippines, la Hollande, l’Italie et maintenant l’Espagne.

Pourquoi Valencia ?

Moi j’aime bien les villes plus petites avec du charme. La température aussi.

Tu étais déjà venue à Valencia?

Oui, j’y suis déjà venue en vacances.

Depuis combien de temps es-tu ici?

Nous sommes là depuis septembre 2014.

Est-ce que tu as eu des soucis pour t’installer?

Non pas vraiment sauf la langue au début! Mais je me suis même acheté une maison.

Est-ce que tu as eu un choc culturel, et si oui as-tu un exemple ?

Il n’y a pas de neige (rires) ! Sinon pas vraiment.

Que penses-tu du mode de vie des Valenciens ?

De bons vivants qui apprécient le soleil, la vie à l’extérieur, les rencontres dans les cafés, la plage, les sports.

Pas trop difficile de s’adapter à la vie valencienne?

Au début j’ai trouvé cela difficile pour les sorties aux restos, car ici ils mangent vers les 21h00 et plus. Et si vous comptez faire la fête dans les discothèques, ce n’est pas avant 23h00 ou même 24h00.

À quoi ressemble ta journée type ?

Je prends des leçons d’espagnol avec plusieurs Français qui sont chouettes en passant. Je vais au gym, trekking,  à la plage et je voyage pour découvrir l’Espagne.

Qu’est-ce qui te plait le plus à Valencia ?

Le climat, presque tous les jours du soleil. La gentillesse des Espagnols, la facilité à faire du sport.

La vie est-elle vraiment moins chère qu’au Canada ?

Pour moi si je compare au Canada., la nourriture est moins chère, les services comme jardinier, peintre et autres sont aussi beaucoup moins cher.

Pour finir, tu as des conseils pour les futurs expatriés qui voudraient venir s’installer à Valencia ?

Il suffit de dire oui! Et c’est parti !!


Vous êtes expatrié à Valencia depuis peu ou depuis des années, contactez-moi si vous souhaitez partager votre expérience. Vous pouvez également laisser un petit commentaire pour donner votre point de vue

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.