Portraits d’expatriés : Audrey Lahuec

Portraits d’expatriés : Audrey Lahuec

Dans notre rubrique Portraits d’expatriés, nous donnons la parole à des expatriés venus s’installer sur Valencia et ses alentours.

Chacun vivant l’expatriation différemment, je trouve qu’il intéressant de comparer les expériences et le ressenti de chacun. De plus, ces témoignages peuvent également apporter des réponses aux visiteurs qui hésitent à franchir le pas.

Cette semaine, après notre ch’ti Ivan, nous allons sur les chemins de Nantes.

Nantes, ses petits LU, ses berlingots, son muscadet et son climat océanique tempéré (1954h/an d’ensoleillement, 2660h/an à Valence), et aussi et surtout : Audrey Lahuec.

Nantaise donc, expatriée à Valence depuis 2002.

D’où viens-tu, et que fais-tu ?

Je viens de Nantes, j’avais un magasin d’Optique a Basse Goulaine et je suis venue vivre ici en 2002, 2 ans pour valider mes diplômes et en 2004 j’ai ouvert Optic Bennet dans le centre de Valence.

Optic Bennet à Valencia

source : Audrey Lahuec

Pas trop difficile de quitter la France ?

Pas du tout, j’adorais l’Espagne et je venais passer quasiment tous les week-end ici, du coup j’ai vendu mon magasin de France, j’ai embarqué mes chevaux et je suis partie.

Pourquoi Valencia ?

Mes grand-parents venaient tous les ans, puis mes parents, du coup c’était comme ma 2eme maison, plus facile de venir vivre ici où je connaissais déjà tout et tout le monde, que d’aller dans une ville inconnue de France par exemple.

Depuis combien de temps es-tu ici?

Oulaaaa…. depuis septembre 2002. Donc ça fait 13 ans maintenant, le temps passe très vite.

Est-ce que tu as eu des soucis pour t’installer?

Pas du tout, c’était déjà ma deuxième maison comme je te disais un peu plus haut. ça a été comme venir en vacances définitives lol.

Est-ce que tu as eu un choc culturel, et si oui as-tu un exemple ?

Choc culturel oui, en relations personnelles par exemple rien à voir, la culture est quand même très différente et ce n’est pas facile tous les jours mais il faut s’adapter (enfin je mets toujours du beurre et de la crème fraiche dans tout et pas de l’huile d’olive) , et point de vue professionnel là je ne m’habitue toujours pas !!

Il y a un grand « rien à foutre » très difficile à gérer quand on a besoin de services rapides et efficaces (entreprises de transport, assurances et j’en passe)  mais il faut faire avec, enfin au moins quand on trouve des gens efficaces on est très reconnaissant lol. Je suis peut être aussi trop exigeante mais j’aime le travail rapide et bien fait.

Que penses-tu du mode de vie des Valenciens ?

Ils sont cools et pas stressés ça c’est sûr lol, ça énerve au début mais à la fin on s’habitue et on arrête aussi de stresser pour tout et ce n’est pas plus mal !!

Pas trop difficile de s’adapter à la vie valencienne?

Au niveau paperasse c’est long, valider diplôme etc, mais pour ce qui est rythme de vie, horaires, c’est cool, on commence plus tard, on mange plus tard, on se couche plus tard, moi ça me convenait. Je dirais même que je pourrais décaler encore plus, si en France le week-end je mangeais à 14h, ici je mange à 16h lol.

En semaine aussi parfois, salle de sport a 14h et déjeuner à 16h, recommencer le boulot à 17h quand en France à cette heure ci mes copines on déjà fini leur journée et sont au goûter lol.

À quoi ressemble ta journée type ?

Je commence pas aller m’occuper de mes 2 vieux chevaux , puis une bonne douche et un bon petit déjeuner, et je file à Valence travailler, j’ouvre le magasin de 10h à 13h30 et ensuite je file à la salle de sport jusqu’à 16h, je reviens manger au magasin et je réouvre de 17h à 20h.
Quand je ferme, toujours quelques courses à faire pour diner, puis toujours quelques livraisons ou clients à voir dans mon village qui par exemple ne peuvent pas se déplacer jusqu’à Valence, et retour au pré de mes chevaux leur donner à manger avant de pouvoir enfin m’assoir manger moi aussi!!
Journées bien complètes.

Qu’est-ce qui te plait le plus à Valencia ?

La mer, le rythme de vie, les gens sont sympas, la cuisine, les gaufres au chocolat! Les Fallas!! Et Valencia est une ville superbe, l’architecture, le quartier de Ruzaffa!!!

La vie est-elle vraiment moins chère qu’en France ?

Ça dépend, je ne suis plus très bien au courant des prix français mais je ne trouve pas. Pour remplir un charriot de courses peut être, si tu prends des produits régionaux c’est moins cher, mais si tu veux continuer à acheter du beurre salé Président forcément c’est aussi cher qu’en  France. Mais un bon resto à Nantes avec une entrecôte c’est moins cher qu’ici!!!

Par contre les menus du midi pour 5€ c’est moins cher que là bas. L’électricité est plus chère ici, la TVA aussi bien que ça paraisse étonnant, il faut comparer, en général je fais du réapprovisionnement de certaines choses quand je rentre, et au contraire mes parents chargent ici fruits, légumes, huile d’olive avant de repartir!! Par contre maintenir un cheval au pré revient quand même moins cher en Bretagne qu’en bord de mer ici. L’herbe est plus verte.

En règle générale ici quand même on vit bien avec pas grand chose.

Pour finir, tu as des conseils pour les futurs expatriés qui voudraient venir s’installer à Valencia ?

Qu’ils se lancent, et ils verront bien en arrivant. J’ai plusieurs amis qui ont voulu venir mais ils voulaient tout préparer d’abord de France et à la fin ils ne se sont jamais décidé, pas contre celle qui s’est lancée, qui est venue plusieurs fois et a cherché ici du boulot pour de vrai, a trouvé de suite et vit là aussi maintenant.

Il faut juste se motiver et faire le grand départ, après c’est pas bien compliqué, on est quand même en Europe, la langue est facile à apprendre et sinon on se débrouille quand même, et puis avec tous vos conseils , aucun problème!!!!!!

 

Merci Audrey ! Lol !


Vous êtes expatrié à Valencia depuis peu ou depuis des années, contactez-moi si vous souhaitez partager votre expérience. Vous pouvez également laisser un petit commentaire pour donner votre point de vue

Laisser un commentaire

*