Les districts de Valence

Valence est composée de 19 districts, l’équivalent de nos arrondissements, qui se subdivisent en 87 quartiers.

Carte des districts :

Description des districts :

Ciutat Vella : La Seu – La Xerea – El Carme – El Pilar – El Mercat – Sant Francesc

La place de la vierge et la cathédrale à Valence
source photo : visitervalencia.com

C’est le centre historique de Valence, le cœur de la ville. L’on peut y trouver les principaux services et établissements administratifs (Hôtel de Ville, Palais de la Généralitat, Cortes Valencianas), financiers ( Bourse et banques), commerciaux (Marché Central, grands magasins), culturels et musées (IVAM, MUVIM, Musée de la céramique, Musée de la préhistoire), religieux (Cathédrale, Santa Catalina, San Juan del Hospital, San Juan del Mercado, Basilique des Désemparés, Miguelete), historique (Lonja de la Seda, Torres de Serranos, Torres de Quart, La Almoina)

L’Eixample/Ensanche : Ruzafa – El Pla del Remei – Gran Vía

Marché Colon
Marché Colon – Source photo : expat-valencia.com

Il doit son nom, au fait que ce quartier est une extension (ensanche) du Valence historique et intramuros. Ruzafa était une municipalité indépendante jusqu’en 1877, où elle devint un quartier de Valence. L’un des principaux lieux emblématiques du quartier est le marché municipal de Ruzafa

Extramurs : El Botànic – La Roqueta – La Petxina – Arrancapins

Gare Estacion Norte

Comme son nom l’indique ce district était autrefois extra-muros, en dehors des murailles de Valence. C’est dans ce district que se trouve la principale gare de Valence : la Estacion del Norte, construite entre 1906 et 1907 dans le quartier de la Roqueta.

Campanar : Campanar – Les Tendetes – El Calvari – Sant Pau

À l’origine, Campanar était un ensemble de petits villages situés dans la riche plaine maraichère (la Huerta)  jusqu’en 1836 où il devint une municipalité indépendante. Ce n’est qu’à partir de 1897 qu’il fut annexé à la ville de Valence.

Saïdia : Marxalenes – Morvedre – Trinitat – Tormos – Sant Antoni

Le district doit son nom au roi Andalou Zayd qui y avait établi son palais. Ce district fut particulièrement touché par la grande crue de 1957, notamment le quartier de Marxalenes.

El Pla del Real : Exposició – Mestalla – Jaume Roig – Ciutat Universitària

Stade Mestalla de Valence
Stade Mestalla de Valence

Ce district est le siège de 2  lieux importants de Valence : Le stade de Mestalla où jouer le FC Valence, et la cité universitaire.

L’Olivereta : Nou Moles – Soternes – Tres Forques – La Fuensanta – La Llum

Lors de la grande crue de 1957, il fallut reloger de nombreux sinistrés. 2500 logements neufs furent construits pour les accueillir, dont 800 dans le quartier de la Fuensanta.

Patraix : Patraix – Sant Isidre – Vara de Quart – Safranar – Favara

En 1870 Patraix fut l’une des premières municipalités  annexées à Valence.

Jesus : La Raiosa – L’Hort de Senabre – La Creu Coberta – San Marcelino – Camí Real

L’un de ses quartiers, la Creu Coberta (croix couverte) doit son nom à une croix en pierre située sur l’ancienne route royale entre Xativa  et Alicante, et surmontée d’un édicule (kiosque)

Cuatre Carreres : Monteolivete – En Corts – Malilla – Fuente de San Luis – Na Rovella – La Punta – Ciudad de las Artes y las Ciencias

L'océanographique de Valencia
Photos prises par Lucie Demontis.

À l’origine et encore aujourd’hui, le district était connu pour être en partie une zone maraichère peu peuplée. Il accueille de nos jours également, la célèbre Cité des Arts et des Sciences de Valence.

Poblats Maritimos : El Grao – Cabañal-Cañamelar – Malvarrosa – Beteró – Nazaret

Ils sont naturellement situés en bordure de mer, le long de la plage de la Malvarossa. Il rassemble des quartiers populaires, autrefois majoritairement occupés par les marins et pêcheurs de Valence. C’est dans ce district que se déroule chaque année la Semaine Sainte Maritime.

Camins al Grau : Ayora – Albors – La Creu del Grau – Camí Fondo – Penya-Roja

Principale attraction du district : le Palacete d’Ayora et ses jardins monumentaux, une demeure bourgeoise construite par un riche commerçant en 1900.

Algiros : L’Illa Perduda – Ciutat Jardí – L’Amistat – La Bega Baixa – La Carrasca

Comme beaucoup de districts de Valence, Algiros était autrefois une zone maraichère peu peuplée. D’où probablement le nom de l’un de ses quartiers : Illa Perduda (l’île perdue).

Benimaclet : Benimaclet – Camí de Vera

Ancien village andalou, jusqu’à la reconquête de Valence par Jaime I, il fut annexé à la ville en 1882. Il est devenu un district prisé des étudiants, car proche de l’université de Valence et de l’université Polytechnique.

Rascanya : Els Orriols – Torrefiel – Sant Llorenç

En 2014, 1/3 des habitants du quartier d’Orriols (quartier populaire et ouvrier) étaient d’origine étrangère, le second quartier le plus prisé par les étrangers avec la Roqueta. Et malheureusement, il pouvait s’enorgueillir d’un taux de chômage de 40%.

Benicalap : Benicalap – Ciutat Fallera

Le nouveau stade en construction de Valence
Nou Mestalla

Comme son nom l’indique, il s’agit également d’un ancien village andalou, à l’instar de Benimaclet. Il ne fut absorbé par Valence qu’à partir de 1979. Il doit accueillir le nouveau stade du FC Valence, mais à cause de la crise économique les travaux sont au point mort.

Pobles del Nord : Benifaraig – Pueblo Nuevo – Carpesa – Casas de Barcena – Mahuella – Masarrochos – Borbotó

Districts composés par le rassemblement de 7 municipalités annexées par Valence entre 1888 et 1900. C’est le second district le plus grand de Valence, mais aussi l’un des moins peuplés. Il reste, encore de nos jours, majoritairement une zone maraichère.

Pobles de l’Oeste : Benimámet – Beniferri

C’est à Benimamet que se trouve la Feria Valencia, le grand parc des expositions de Valence qui accueille les principales foires.

Pobles del Sud : Horno de Alcedo – Castellar-Oliveral – Pinedo – El Saler – El Palmar – El Perellonet – La Torre – Faitanar

Parc de l'Albufera
Source photo : ocio.gentevalencia.com

C’est le district le plus grand de Valence, dont fait partie le parc de l’Albufera, la Camargue valencienne.

Vous souhaitez vous installer à Valencia ? Utilisez nos services

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.