Loading
Les consulats à Valence en Espagne

Immobilier : Les étrangers investissent davantage

Lors du premier semestre 2016, plus de 40.000 biens en Espagne ont été achetés par des étrangers. Soit une hausse de près de 20% par rapport à la même période en 2015.

Mieux, sur l’ensemble des ventes de biens en Espagne, 20% des opérations sont faites par des acheteurs étrangers. Cette part ne fait qu’augmenter depuis la crise économique de 2007.

Sur Valence, cela s’explique par de nombreux facteurs favorables : des prix qui ont chuté de près de 50%, un bon rapport qualité/prix des biens (en comparaison avec Madrid, Barcelone, Paris), et la qualité de vie incontestable.

Dans la majorité des cas, l’achat est effectué par des non résidents. Donc soit pour investir dans une résidence secondaire, soit pour faire du logement locatif saisonnier.

Mais la courbe commence à s’inverser. On constate dans les chiffres, une présence accrue d’acheteurs résidents, donc voulant s’établir durablement en Espagne.

La majorité des Communautés Autonomes constate une hausse du nombre d’investissements étrangers.

Dans les faits, seules deux communautés ne progressent pas : Ceuta – Melilla (-20%) et La Rioja (-4,7%). Dans la Communauté Valencienne, l’augmentation est de +16,6%, légèrement en dessous de la moyenne nationale (+19,7%).

A titre de comparaison : Madrid est à +19,1%, la Catalogne à +20,8%, Les Baléares à +28%, et la Cantabrie à +71% !

Au premier semestre 2016,  dans la Communauté Valencienne, les transactions immobilières faites par des étrangers représentent 37,2% de l’ensemble des transactions. Un chiffre particulièrement important.

Au Pays Basque par exemple, seulement 4,4% des transactions sont le fait d’étrangers.

Qui achète ?

Malgré le Brexit, les britanniques sont encore les plus nombreux à investir (19%), puis viennent les français (8%), les allemands (7,8%), italiens (6,5%), suédois (5,9%) et les roumains (5,7%). Cependant si l’on regarde en détail, la communauté francophone (français, belges, suisses) représente la majorité des investisseurs : 8479 achats, contre 8282 pour les britanniques.

Logiquement, les français non résidents investissent davantage dans le nord de l’Espagne (Pays Basque, Aragon, Navarre, Catalogne). Rien qu’en Catalogne, 41% des transactions étrangères sont faites par des français non résidents.

Dans la Communauté Valencienne, les britanniques non résidents représentent un pourcentage encore important (26% des transactions étrangères), puis les suédois (15%).

Quel est le montant de l’investissement moyen ?

Le prix moyen au m2 de l’investissement est de 1.618€. Les non résidents ont tendance à payer plus cher au m2 (1.855€/m2) que les résidents (1.359€/m2).

Évidemment il y a des disparités selon la communauté. Ainsi à Madrid le prix moyen est de 1.809€, aux Baléares 2.778€ et dans la Rioja 682€/m2.

La Communauté Valencienne est à 1.278 €, en hausse de 4,1%.

Source : Consejo General del Notariado

Si vous souhaitez investir sur Valencia, comme résident ou non résident, bénéficiez de nos conseils.

One comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.