Loading
Sociopolis

Immobilier : Les étrangers toujours plus nombreux à investir en Espagne

C’est une tendance qui ne faiblit pas. Chaque année, de plus en plus d’étrangers deviennent propriétaires en Espagne.

En 2016, 13,2% des achats de biens en Espagne était le fait d’acheteurs étrangers (53.000 achats). Ce qui était déjà un record pour la dernière décennie. On est bien loin des 4 ou 5% de 2008 et 2009.

Selon le dernier rapport « le Marché Résidentiel en Espagne » de JLL (entreprise de services financiers et professionnels, spécialisée dans les services immobiliers et la gestion d’investissement), 2017 poursuivra sur la lancée.

D’où viennent les investisseurs ?

Sans surprise, les principaux investisseurs sont de loin les britanniques (19% des achats en 2016). Il faut cependant noter une diminution des investissements du fait du Brexit et du taux de change de la Livre Sterling (24% en 2015).

Loin derrière les britanniques nous trouvons les autres nationalités : français (8,05% en 2016), les allemands (7,69%), les suédois (6,72%), les belges (6,03%), les italiens (5,41%), les roumains et chinois (4,53%), les marocains (3%) et enfin les russes (2,71%).

Le marché immobilier espagnol est encore très attractif, particulièrement sur les côtes espagnoles. Les prix restant accessibles surtout pour des zones hautement touristiques.

Une conséquence sur les prix

Les conditions sont réunies pour voir les prix augmenter : une demande importante, une reprise de l’économie, des conditions financières plus favorables.

En 2016, le prix moyen du m2 en Espagne était de 1512€ (une hausse de 1,5% par rapport à 2015). Une hausse de 3,4% depuis le plus bas enregistré en 2014.

Évidemment, toutes les provinces espagnoles ne sont pas logées à la même enseigne. Ainsi à Madrid ou en Catalogne, la hausse est plus importante (4,8 et 4,4% en un an), alors qu’en Navarre ou Murcie les prix baissent encore (-2,8% et -2,6%).

Il existe aussi des disparités selon les villes : Il faut aller à San Sébastien pour trouver le prix du m2 le plus élevé (3000€/m2), devant  Barcelone (2800€) Ibiza (2700€) ou Madrid (2628€). A l’inverse, à Ontinyent (Valencia), le prix moyen du m2 est d’à peine 522€, idem Alcoy (Alicante) 552€. A Valencia, l’on est autour de 1600€/m2.

Un plus gros volume d’achat

En 2016, 802 millions d’euros furent investis sur le marché immobilier espagnol. Lors du premier semestre de 2017, ce chiffre est déjà dépassé, puisque l’on atteint déjà les 888 millions d’euros.

Comme d’habitude Madrid et Barcelone attirent les principaux investissements, mais d’autres villes tirent leur épingle du jeu :  Valencia, Seville, Bilbao, San Sebastian et Malaga.

Cette hausse importante s’explique principalement par l’arrivée massive de fonds d’investissements étrangers qui s’allient avec les promoteurs locaux.

Le marché locatif en progression

Majoritairement les espagnols sont propriétaires. Cependant du fait de la précarité de l’emploi, de la difficulté pour obtenir des prêts, du manque d’apport, de plus en plus de jeunes espagnols se tournent vers la location.

On devine un changement de mentalité sur ce point.

En Espagne, l’offre n’est pas suffisante en terme de location, par conséquent les prix augmentent. C’est surtout le cas dans les principales villes et les zones côtières. Une augmentation que l’on retrouve dans toutes les Communautés Autonomes : +16% aux Baléares, +0,4% en Extremadure.

En 2016, le prix du m2/mois était de 8,2€ selon Idealista (820€/mois pour un logement de 100m2), une hausse de 16% par rapport à 2015.

En ce début d’année 2017, le prix moyen est déjà à 8,90€/m2/mois.

Ici aussi, il y a des disparités selon les villes : 18,10€/m2/mois à Barcelone (nouveau record), 14,8€ à Madrid. A Valence, il faut compter 7,6€/m2/mois, une hausse de 0.4% durant ce premier trimestre 2017.

En 2017, selon les prévisions, les loyers devraient continuer d’augmenter (+5% dans certaines zones)

Il faudra probablement attendre la construction de nouveaux logements de la part des institutions ou investisseurs pour voir la tendance s’inverser.

Si vous souhaitez investir en Espagne et plus particulièrement à Valence, utilisez nos services.

Leave a Reply