Comment réussir son expatriation ?

Comment réussir son expatriation ?

Lorsque l’on quitte son environnement habituel, il y a toujours une perte de repère, et cela demande une certaine période d’adaptation pour retrouver ses marques. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on choisit de s’expatrier. Changement d’environnement, de culture, de langue, il faut tout réapprendre, perdre ses anciennes habitudes.

Certaines personnes moins anxieuses ou ayant une plus grande faculté d’adaptation mettront peu de temps pour s’intégrer. Pour d’autres, l’expatriation peut être une aventure anxiogène, et si l’on ajoute une mauvaise préparation, cela peut même se transformer en cauchemar.

Il existe pourtant des solutions simples pour mettre tous les atouts de son côté et réussir son expatriation.

Se renseigner

Partir la fleur au fusil est envisageable lorsque l’on est célibataire et jeune. C’est beaucoup plus risqué lorsque l’on part en famille ou que l’on est plus âgé.

Lorsqu’ils partent en voyage, la plupart des gens achètent un guide pour se renseigner : connaitre les bonnes adresses, ce qu’il faut voir ou visiter, ou trouver un hébergement, quelles sont les démarches administratives à réaliser, que faire en cas de soucis sur place.

Lorsque l’on souhaite s’expatrier, la logique voudrait d’avoir la même démarche : connaitre les bonnes adresses, trouver un logement, quelles sont les démarches administratives à réaliser sur place. Et selon la situation de chacun : se renseigner sur le marché de l’emploi, le système éducatif, le système sanitaire

Ainsi, pour éviter les déconvenues une fois sur place, il est indispensable de bien se renseigner sur votre prochaine destination. D’ailleurs si vous êtes sur mon site Expat Valencia,  c’est que vous êtes sur la bonne voie. Continuez ainsi.

S’organiser

Réfléchir avant de partir et se renseigner est la première étape. Si les renseignements glanés nous confortent dans l’idée de tenter l’aventure, il faut passer à l’étape suivante : s’organiser.

En quoi cela consiste ? Tout dépend encore une fois de la situation de chacun, mais il y a des incontournables.

Tout d’abord trouver un logement sur place.  Le climat est clément à Valence, mais vivre sur la plage de la Malvarrosa n’est pas une solution viable. Il faut donc déjà trouver son point de chute, avant de commencer à faire les cartons. Pas forcément évident si l’on n’est jamais venu à Valence.

Réaliser les démarches administratives indispensables pour être en règle avec la législation espagnole : obtenir un NIE, un certificat d’empadronamiento, s’inscrire à la sécurité sociale, au trésor public, ouvrir un compte bancaire,  s’inscrire dans un centre de santé, etc. Bref entamer le parcours du combattant dans les différentes administrations.

Et enfin selon votre projet de vie : trouver un emploi (il est préférable de l’avoir trouvé avant de venir), créer son activité,  inscrire ses enfants dans un établissement scolaire, acheter une voiture,  acheter une carte de transports, ouvrir une ligne téléphonique/internet, faire installer la télévision, trouver une baby sitter, une femme de ménage, s’inscrire à une école de langue.

Tout ceci demande un investissement en temps et en argent, et cela n’est pas chose facile à faire à distance, surtout si on ne maitrise pas l’espagnol ou l’anglais. De plus, à cela s’ajoutent toutes les démarches à faire dans votre propre pays.

Déléguer

Si vous n’avez pas le temps ou la motivation nécessaires pour réaliser toutes ces étapes indispensables, ne vous avouez pas battu.

Vous pouvez déléguer les tâches rébarbatives. Je m’explique.

  • Vous cherchez un logement :

Il existe de nombreux sites de petites annonces spécialisés (Idealista, En Alquiler), les sites des agences immobilières. Mais sans venir sur place, il est difficile de se faire une idée précise du logement. Les photos sont souvent trompeuses, elles ne permettent de voir tous les détails, on ne sait pas comment est l’environnement alentour.

Il faut donc souvent prévoir un séjour de quelques jours pour faire les visites, sans avoir la garantie de trouver le logement idéal dès le premier séjour. Cela implique des frais de transports, d’hébergement provisoire, et une course pour visiter des logements qui ne nous plairont pas forcément.

Si vous passez par un intermédiaire qui vit à Valence et qui connait bien le marché immobilier valencien, celui-ci pourra chercher votre logement à votre place. Cela vous épargnera des aller-retour couteux vers Valence et vous fera gagner un temps précieux.

Le principe est simple : vous lui donnez les critères précis que vous souhaitez (type de logement, taille, emplacement, budget) ou éventuellement les annonces qui vous intéressent. En retour, il se charge de faire les prévisites, vous fait un rapport sur chaque visite, et ainsi vous pouvez avec lui préparer les visites définitives. Ainsi, lorsque vous viendrez sur place, vous saurez déjà à quoi vous attendre, les logements correspondront à vos critères, il suffira juste de choisir votre préféré. De plus en général, l’intermédiaire vous aide lors de la négociation pour obtenir les meilleures conditions possible.

  • Vous devez faire les démarches administratives :

Lorsque l’on maitrise parfaitement la langue, on sait que se frotter à l’administration est une activité chronophage, qui demande de la patience et parfois du sang froid. Si l’on ne maitrise pas ou peu la langue, la difficulté augmente d’un cran.

L’on a beau s’être préparé en amont, on se trouve parfois devant une situation imprévue. En passant par un intermédiaire, qui connait les rouages de l’administration locale, on se facilite grandement la tâche. Et surtout l’on est sûre de ne rien oublier et de faire les démarches dans l’ordre.

  • Répondre à vos questions :

Comment acheter une voiture ? Quand et comment inscrire les enfants à l’école ?  Comment ouvrir une ligne internet ? Où se trouve le centre de santé ? Lorsque l’on est encore dans les cartons, que l’on doit gérer des dizaines de choses à la fois, on peut vite se retrouver débordé, même par les choses les plus simples.

Encore une fois, en utilisant les services d’un intermédiaire, il est possible de gagner du temps et de la tranquillité. C’est comme si vous étiez en vacances à Valence, vous ne vous occupez de rien, les démarches que vous trouvez rébarbatives, il s’en occupe.

Réussir son intégration et son changement de vie est déjà une aventure en soi, alors si vous pouvez vous épargner quelques tracas, cela vaut l’investissement non ?

Par l’intermédiaire de ce site et par les services que je propose, je peux être cet intermédiaire qui vous facilitera la vie, alors n’hésitez pas à me contacter pour que l’on en discute ensemble.

Laisser un commentaire

*