Loading
Calle Colón Valence

Le boom de la location touristique à Valencia

Chaque année, de plus en plus de touristes viennent visiter Valencia. Que cela soit à l’occasion des Fallas, ou pour profiter du climat privilégié de la région, Valence est une destination attractive. Par conséquent, pour profiter de cet afflux de visiteurs, de nombreux propriétaires se lancent dans la location saisonnière.

Depuis 2008, l’offre a augmenté de 77% à Valence, avec l’essor d’entreprises comme Airbnb, Homeaway,Windu, Rentalia, Muchosol… On comptabilise plus de 2000 logements enregistrés officiellement, pour une capacité de 10.000 places. En comparaison, 18.000 places sont disponibles dans les hôtels de Valence.

Meilleure rentabilité de la location touristique

Actuellement le prix moyen du m2 à la location à Valencia est de7€20 (il était de 6,61€ l’année dernière). Ainsi pour un appartement de 100m2, on peut espérer obtenir un loyer mensuel de 720€ (8640€/an). A contrario, le même appartement se loue en moyenne 90€ par jour, en location saisonnière. Il ne faut le louer que 96 jours par an pour obtenir le même revenu. Rien de bien compliqué, entre les Fallas et la saison estivale.

Selon une étude de l’Union Hôtelière de la Province de Valencia (UHPV), la rentabilité d’un logement touristique est 66% meilleure que celle d’un logement classique.

De quoi inciter les investisseurs à se tourner vers la location saisonnière.

Des conséquences sur le marché immobilier

Ceci n’est pas sans conséquences sur le marché immobilier valencien : diminution de l’offre disponible, augmentation des loyers.

Force est de constater qu’il y a de moins en moins de locations “longue durée” disponibles à Valence. Il y a deux raisons principales : Les propriétaires espagnols préfèrent vendre que louer, et la rentabilité de la location saisonnière.

Beaucoup de propriétaires ont eu de mauvaises expériences avec des locataires, ils sont donc frileux au moment de mettre en location leur bien. De nombreux propriétaires préfèrent donc avoir un appartement inoccupé, le temps qu’il soit vendu.

D’autres propriétaires préfèrent mettre le bien en location saisonnière, ce qui est compréhensible au vue de la rentabilité.

La conséquence mécanique directe, c’est qu’il y a une offre locative limitée.

Malgré tout la demande est importante. A Valence, un appartement mis à la location ne reste pas sur le marché plus d’une semaine, voir 48h si c’est un bien recherché (aticó, avec garage, bien situé…). La conséquence est évidente : la rareté fait augmenter les prix. Ainsi, comme dit précédemment, le prix moyen du m2 a augmenté de près de 10% en un an. Et cette évolution va probablement perdurer dans le temps.

Il n’est donc pas évident de trouver la perle rare si l’on est locataire. D’où l’intérêt de se faire accompagner par un agent de relocation.

Si vous souhaitez investir à Valence pour faire de la location saisonnière, je vous encourage à lire notre guide.

Leave a Reply